Publicités

Un homme de 75 ans meurt d’une crise cardiaque deux heures après avoir reçu le vaccin COVID-19 à Israel

Un homme de 75 ans du nord d’Israël est décédé d’une crise cardiaque environ deux heures après avoir reçu le vaccin COVID-19 le lundi 28 décembre, a confirmé le ministère de la Santé.

L’homme avait des conditions préexistantes et avait souffert de crises cardiaques dans le passé, a déclaré le ministère. 

Chezy Levy, le directeur général du ministère de la Santé a ouvert une enquête sur l’incident.

L’homme a reçu le vaccin à 8h30 du matin, dans une clinique Clalit, et a attendu dans l’établissement pendant une courte période avant d’être relâché chez lui.

Selon le Jerusalem Post, l’homme a perdu connaissance et a ensuite été confirmé mort d’une insuffisance cardiaque.

Levy a noté que les premiers résultats ne montrent pas de lien entre la mort de l’homme et sa vaccination.

Le ministère de la Santé a déclaré: «Un homme de 75 ans du nord du pays souffrant d’une maladie cardiaque active et d’une maladie maligne, qui a subi un certain nombre de crises cardiaques, a été vacciné ce matin contre le coronavirus et est décédé chez lui peu de temps après la procédure. »

«Le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Hezi Levy, a nommé un comité d’enquête sur les cas dirigé par le chef de la division de la sécurité et de la qualité du ministère de la santé.

« Nous partageons le chagrin de la famille », a déclaré le ministère, ajoutant que « l’examen initial ne montre pas de lien entre l’incident malheureux et la vaccination. »

«La campagne de vaccination se poursuit», a-t-il déclaré.

Israël a vacciné jusqu’à présent environ 380000 personnes avec la première dose du vaccin contre le coronavirus. 

Publicités
Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la transmission du coronavirus par des patients qui ne présentent aucun symptôme est très rareSelon l’Organisation mondiale de la santé, la transmission du coronavirus par des patients qui ne présentent aucun symptôme est très rare

Un responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que la transmission du coronavirus par un patient asymptomatique est désormais très rare. Le Dr Maria Van Kerkhove, responsable technique

%d blogueurs aiment cette page :