UN ETUDIANT DÉCÈDE APRES AVOIR MANGÉ DES RESTES DE PÂTES LAISSÉS TROP LONGTEMPS HORS DU FRIGO

Cette histoire date de 2008, le YouTubeur et docteur Chubbyemy comptant près d’un million d’abonnés a décidé de faire remonter l’affaire dans une vidéo publiée le 21 janvier 2019.Une vidéo concernant le décès d’un jeune étudiant belge après avoir mangé des pâtes a été vue, à ce jour plus de 2,4 millions de fois. La victime, un étudiant bruxellois, aurait laissée un bol de spaghetti à la sauce tomate pendant cinq jours dans sa cuisine à température ambiante. En rentrant des cours, le jeune homme aurait décidé de faire réchauffer son plat au micro-ondes. 30 minutes plus tard, il commence à souffrir d’intenses maux de tête , de douleurs abdominales, de nausées , de diarrhées et de vomissements . Retrouvé sans vie dans son lit par ses parents vers 11 heures du matin, son autopsie a révélé la présence de Bacillus cereus, un germe responsable des intoxications alimentaires.

10 heures après avoir mangé l’étudiant décède

Le cas de cet étudiant bruxellois a fait l’objet d’une étude scientifique publiée par l’institut national américain pour l’information biologique moléculaire (NCBI). L’autopsie et les recherches ont fourni certaines informations telles que le fait que le jeune homme n’avait reçu « aucun médicament et n’avait bu que de l’eau avant son décès« explique l’étude. L’examen a également permis de déterminer l’heure du décès, « probablement vers 4 heures du matin, environ 10 heures après l’ingestion du repas suspect ». Les résultats microscopiques étaient les suivants: nécrose hépatique , congestion vasculaire pulmonaire importante, probablement due à une insuffisance cardiaque aiguë, nécrose significative de toutes les couches du colon . « L’autopsie n’a pas permis de déterminer la cause exacte du décès, car l’interprétation des résultats était très difficile en raison du retard de l’autopsie qui a été effectuée cinq jours après le décès » rapporte les auteurs de l’étude.Des prélèvements fécaux et les échantillons de pâtes et de sauce tomate ont pu aider à déterminer cependant la source de cette intoxication, Ainsi, des teneurs significatives en Bacillus cereus  ont été trouvées dans les pâtes, tandis que Bacillus cereus était absent dans la sauce tomate.

 

 

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :