Publicités

Un employé du port est retrouvé ensanglanté et vivant 30 heures après avoir été soufflé dans la mer par l’explosion chimique à Beyrouth (Photos)

Un ouvrier portuaire qui a été soufflé dans la mer par l’explosion chimique dévastatrice à Beyrouth a été retrouvé vivant au bout de 30 heures.

 

Un ouvrier du port de Beyrouth, Amin al-Zahed, a été retrouvé en mer Méditerranée, 30 heures après l’explosion qui a secoué la capitale libanaise Beyrouth le mardi 4 août, tuant des dizaines de personnes et blessant des milliers de personnes. L’explosion a également détruit tant de bâtiments et de véhicules. 

 

Sur la photo publiée sur une page Instagram dédiée à la localisation des résidents disparus, un membre d’une équipe de secours a été photographié tenant un homme couvert de sang sur le pont d’un navire, qui serait al-Zahed.

 

Un employé du port est retrouvé ensanglanté et vivant 30 heures après avoir été soufflé dans la mer par l'explosion chimique à Beyrouth (Photos)

 

Le travailleur du port a été transporté d’urgence à l’hôpital universitaire Rafic Hariri de Beyrouth après son sauvetage, a rapporté Al-Arabiya. Son état et comment il a réussi à survivre à l’explosion sont actuellement inconnus.      

Un employé du port est retrouvé ensanglanté et vivant 30 heures après avoir été soufflé dans la mer par l'explosion chimique à Beyrouth (Photos)

 

Au moins 135 personnes sont mortes, bien que ce chiffre devrait augmenter, et 5 000 ont été blessées, a déclaré hier soir le ministre de la Santé du pays.

 

Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :