Publicités

Thomas Bryant poursuit sa progression

Critiqué avant la suspension de la saison pour son attitude souvent désinvolte en défense, le pivot des Wizards a rendu, selon son coach, sa meilleure copie face à la star de Philadelphie.

Avec 30 points à 11/20 au shoot face aux Wizards, Joel Embiid a confirmé sa belle forme depuis la reprise dans la « bulle » de Disney World. Bien physiquement, le Camerounais y tourne à 32.7 points de moyenne à 58 % de réussite au shoot et a le sentiment de « pouvoir dicter le jeu ».

Néanmoins, contre Washington, il a éprouvé quelques difficultés quand il s’est retrouvé face à Thomas Bryant. Les chiffres le prouvent : face au pivot, le All-Star de Philadelphie n’a shooté qu’à 3/11, et face aux autres défenseurs, il s’est régalé avec un 8/11. Globalement, Bryant a contesté 19 tirs durant la rencontre et ses adversaires ont shooté à seulement 33 % de réussite face à lui.

« C’est son meilleur match défensif je pense », assure Scott Brooks pour le Washington Post. « Il doit continuer de se concentrer là-dessus. On en avait parlé avec lui, à l’aide de la vidéo, et il est monté d’un cran. Il progresse, ça reste un jeune joueur qui se développe. Parfois, on veut aller vite avec lui, mais ça prend du temps. Là, en défense, il était concentré, il a anticipé, ses mains étaient actives. Il a été incroyable. »

Des compliments qui tranchent avec les critiques énoncées par le coach des Wizards en mars dernier, une semaine avant la suspension de la saison. Il regrettait que l’envie en défense de son joueur soit si fluctuante alors qu’avec son profil, le jeune pivot (23 ans) reste le seul gardien de but de son équipe. Le seul capable d’affronter physiquement des monstres comme Embiid ou Nikola Jokic.

Des efforts qui ne payent pas pour les Wizards

Face aux Sixers, Bryant a rendu une copie de 19 points, 10 rebonds et 4 contres. C’est encore un double double et une prestation intéressante pour celui qui compile 19.8 points et 10.3 rebonds de moyenne dans la « bulle ». « J’ai essayé de lui compliquer la vie », a-t-il simplement réagi, en parlant de son homologue des Sixers. « Je vais dans la bonne direction, je progresse chaque jour, surtout défensivement. »

Même si, et c’était attendu, les Wizards galèrent à Disney World avec quatre défaites en quatre matches, au point d’être dixièmes de l’Est, derrière Charlotte qui n’est pas la « bulle », Brooks a tenu à souligner la bonne prestation contre les Sixers.

« On est resté concentré toute la partie, face à une des équipes les plus talentueuses de la ligue. On s’est battu et on a seulement lâché un peu en fin de troisième quart-temps et en début de quatrième. Là, on a commis des erreurs. Je suis fier de mes joueurs. On a toujours abordé les derniers quart-temps avec une chance de gagner les matches. On doit trouver une solution pour les prendre, mais c’est dur. »

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :