Publicités

Tension entre les marines turque et française autour de la Libye en Méditerranée

La France accuse la Turquie d’avoir procédé à une intervention « extrêmement agressive », contre un navire de la marine française, participant à une mission d’embargo sur les armes de l’OTAN autour de la Libye en Méditerranée.

Selon les médias, alors que des marins de la marine française tentaient de de contrôler un cargo turc Cirkin, soupçonné de transporter des armes en Libye, interdit par un embargo de l’ONU, ils ont constaté que le Cirkin avait éteint son système de suivi, masqué son numéro d’identification et refusé de dire où il allait. De plus, les autorités françaises indiquent qu’un navire de guerre turc a tenté de les empêcher de contrôler le cargo. Ensuite, des frégates turques ont effectué trois cibles radar, suggérant qu’une frappe de missiles était imminente, a déclaré le ministère français de la Défense.

« Il s’agit d’un acte extrêmement agressif qui est inacceptable par un allié contre un navire de l’OTAN », a déclaré un responsable du ministère. « Nous considérons que c’est une question extrêmement grave … nous ne pouvons pas accepter qu’un allié se comporte de cette façon, qu’il le fasse contre un navire de l’OTAN, sous commandement de l’OTAN, effectuant une mission de l’OTAN », a déclaré le responsable. La ministre française de la Défense, Florence Parly, a ensuite soulevé la question lors d’une vidéoconférence avec ses homologues de l’OTAN, a indiqué son bureau. Mais un haut responsable militaire turc a déclaré que l’accusation de la France était « complètement fausse ».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :