Publicités

Sri Lanka : Un tribunal ordonne le renvoi de 242 conteneurs de déchets dangereux au Royaume-Uni

Au Sri Lanka, un tribunal a ordonné ce mercredi le renvoi au Royaume-Uni de 242 conteneurs de déchets dangereux arrivés illégalement dans le pays. La cour d’appel a également ordonné des poursuites judiciaires contre l’importateur local. Celui-ci avait fait venir entre septembre 2017 et janvier 2018 ces déchets provenant notamment d’hôpitaux et de morgues, en affirmant qu’ils étaient destinés à être recyclés.

Selon la douane sri lankaise, les déchets, qui comprenaient également des tonnes de plastique, ont tous été importés en violation des réglementations locales et internationales. Les conteneurs, retrouvés abandonnés au port de Colombo et sur une zone franche voisine, contenaient notamment des bandages, des chiffons et des parties de corps humains en provenance de morgues.

L’organisation militante Centre for Environmental Justice (CEJ), qui avait saisi le tribunal pour demander le rapatriement des conteneurs, s’est félicitée de la décision. « C’est une victoire pour nous. Nous avons poussé au retour des conteneurs et à des poursuites contre l’importateur », a déclaré le directeur général du CEJ, Hemantha Vithanage. « La cour d’appel a satisfait nos demandes ».

Fin septembre, le Sri Lanka avait déjà renvoyé au Royaume-Uni, qui avait accepté de les reprendre, 21 conteneurs renfermant 260 tonnes de déchets expédiés illégalement sur l’île entre septembre 2017 et mars 2018. Ils étaient censés contenir de vieux matelas et des tapis usagés, mais ils renfermaient, là aussi, des déchets biomédicaux. Plusieurs pays d’Asie, lassés d’être la décharge des grands pays développés, ont renvoyé ces deux dernières années des conteneurs de déchets vers leur pays d’origine.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :