Publicités

Solutions pour un arrosage plus économique

 recueillir l’eau de pluie

L’on peut par la suite faire l’acquisition d’un récupérateur d’eau de pluie selon les résultats de la surface de la toiture et la pluviométrie

 

Le récupérateur d’eau enterré est plus cher, mais peut contenir jusqu’à 10 000 litres d’eau. Par ailleurs, l’eau y est à l’abri du gel et de la lumière.

 

Le récupérateur d’eau souple s’installe facilement sous une terrasse ou encore dans le vide sanitaire d’une maison. Il peut contenir jusqu’à 50m3 d’eau.

En adaptant la fréquence d’arrosage à la végétation et au stade de croissance de la végétation, l’on arrive à diminuer significativement le volume d’eau utilisé. La technique d’arrosage est également à revoir pour limiter au maximum le gaspillage d’eau.. Les semis et les jeunes pousses sont arrosés en pluie fine grâce au bassinage tandis que les plantes d’intérieur sont arrosées grâce à un vaporisateur ou un arrosoir à paume.

Maîtriser l’arrosage

Une fois que les plantes sont mises en pleine terre, différentes solutions s’offrent pour un meilleur arrosage : la micro-irrigation, l’arrosage connecté, l’utilisation de tuyaux extensibles ou encore d’embouts à plusieurs fonctions (aéré, pluie, brume, concentré ou plat) ou encore l’arrosage au goutte-à-goutte.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :