Publicités

Séville FC : Diego Carlos, l’ancien Canari a pris son envol

 
Diego CarlosPanoramic

Manchester City, Liverpool, Naples, Bayern Munich : un an après son départ de Nantes pour Séville, Diego Carlos est suivi par les meilleurs clubs du monde. Pour sa première saison en Espagne, il a impressionné. Acheté 15 millions d’euros par le club andalous en mai 2019, il s’est depuis imposé comme un des meilleurs joueurs de la Liga à son poste. Très vite, celui qui avait déjà brillé en Ligue 1 avec le FCN est devenu un élément indiscutable de la troisième meilleure défense ibérique.

 

Un duel avec Messi qui a fait parler


C’est simple, dans l’effectif sévillan, seul Jesus Navas a joué plus que lui. Dans le championnat espagnol, l’ancien Nantais n’a manqué que 285 minutes de jeu. Une régularité incroyable. Grâce à sa science du placement et son efficacité dans les duels, le joueur de 27 ans a gagné la confiance de Julen Lopetegui et le cœur du Ramon Sanchez-Pizjuan. Il a fait parler ses qualités techniques et son impact physique pour solidifier la défense andalouse et se faire un nom. Une véritable révélation. Si le joueur passé par Estoril ou Porto avait déjà eu l’occasion de s’illustrer en France, il a pu confirmer dans un championnat plus relevé où il a régulièrement croisé la route des plus grands attaquants du monde. Une adversité qui ne l’a pas fait trembler. Son violent tacle sur Messi lors d’un match contre le Barça où Séville n’a pas encaissé le moindre but avait beaucoup fait parler. C’est grâce à ce genre d’exploits défensifs que les Rojiblancos ont pu terminer sur le podium de la Liga. Un classement synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des Champions.

Diego Carlos, c’est 75 millions


La scène européenne, il l’a découverte cette saison en participant à quatre matchs de Ligue Europa. Un seul but a été encaissé par les Sévillans quand Diego Carlos était sur la pelouse. Ce jeudi soir face à la Roma, il sera particulièrement attendu. Le Brésilien doit poursuivre sur sa lancée pour permettre à son club d’aller loin dans le Final 8 de la C3. Un objectif important pour lui. Malgré les rumeurs incessantes, le défenseur ne souhaite pas parler de son avenir tant que la saison ne sera pas terminée. Son club, lui, a déjà communiqué. Pour racheter les quatre années restantes au contrat andalous du natif de Barra Bonita, il faudra dépenser 75 millions d’euros. Une clause de départ qui fera de lui un des cinq défenseurs les plus chers de l’histoire. Une somme qui ne peut être assumée que par les plus grands clubs du monde.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :