Ségolène Royal se confie sur les infidélités de François Hollande

Douze ans après avoir été battue par Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007, Ségolène Royal est revenue sur les raisons de son échec. Et c’est notamment à son ex-conjoint, François Hollande, qu’elle attribue la faute

Ségolène Royal gardera longtemps un souvenir amer de la campagne présidentielle qu’elle a menée en 2007. À l’époque la femme politique avait dû livrer bataille non seulement contre l’opposition, mais également au sein même du Parti socialiste. Comme elle le rapporte dans une interview accordée à Télé-Loisirs, Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn et même François Hollande auraient eu beaucoup de mal à accepter qu’une femme ait remporté l’investiture et lui auraient fait payer son audace. La haute fonctionnaire garde donc beaucoup de rancœur envers ces trois hommes, et envers l’un d’eux en particulier : François Hollande. Celui avec qui elle a été en couple pendant près de 30 ans lui aurait été infidèle durant la campagne ! « Pourquoi n’ai-je pas dit à ces messieurs : « Où vous me soutenez, où vous quittez ma campagne. Y compris à mon propre conjoint qui ne m’a pas soutenu pendant la campagne et qui en plus me trompait… », s’interroge aujourd’hui Ségolène.

La raison de son silence ? Ses enfants : « J’avais encore 4 enfants  à élever qui subissaient déjà l’exposition de leur mère. Si en plus j’avais ajouté à ça la crise d’un couple, je ne sais pas comment ils s’en seraient sortis. » 

Ce n’est qu’en 2018, une fois que ses enfants avaient tous pris leur envol, que Ségolène Royal a brisé le silence en écrivant son autobiographie intitulée « Ce que je peux enfin vous dire »…

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :