Publicités

Russie : Menace porte par Donald Trump

Après l’arrivée d’avions militaires et de personnel russe à Caracas dans le cadre d’un accord de coopération, le président américain a lancé un avertissement à Moscou.La Russie doit quitter le Venezuela, a déclaré mercredi Donald Trump accueillant l’épouse du chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido, Fabiana Rosales, et une délégation de représentants de l’opposition du Venezuela à Washington.

0bc1833f1a8ef24d5750cb529e8e8269-coree-du-nord-iran-venezuela-donald-trump.jpg

Le 24 mars, des médias ont informé que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions de transport qui ont en outre acheminé 35 tonnes de fret. Une source diplomatique a alors souligné à Sputnik qu’il n’y avait rien de «mystérieux» dans cette visite, car entre la Russie et le Venezuela il existait plusieurs accords signés auparavant en attente de réalisation.

1039625245.jpg

La Chambre des représentants du Congrès américain a adopté lundi à l’unanimité le projet de loi sur la lutte contre l’influence de la Russie au Venezuela. Au cours du mois qui suit son entrée en vigueur, le secrétaire d’État américain doit présenter une «stratégie de lutte contre la coopération russo-vénézuélienne».

1039784424.jpg

La crise politique au Venezuela a éclaté quand l’opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s’est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d’une manifestation. Donald Trump l’a alors reconnu comme «Président par intérim».

4

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :