Rapatriement de djihadistes français: la majorité sont des enfants

Depuis 2014, 84 enfants qui se trouvaient en zone irako-syrienne, sont revenus en France selon une note confidentielle du Quai d’Orsay datant de la mi-octobre, révélée par ce même média.

Toujours selon cette même note du Quai d’Orsay, 61 enfants sont suivis par la Protection judiciaire de la jeunesse et plus de la moitié à moins de 5 ans. Par ailleurs, 14 d’entre-eux sont nés en zone irako-syrienne.

Ces derniers sont actuellement détenus dans des camps Kurdes, dans le nord de la Syrie. Le retrait des américains du pays ont obligé la France a changé de position quant aux français détenus sur place.

aa6a80eb1b9c86710e9040ef48cc33de.jpg

« Compte tenu de l’évolution de la situation militaire dans le nord-est syrien, des décisions américaines, et afin d’assurer la sécurité des Français, nous examinons toutes les options pour éviter l’évasion et la dispersion de ces personnes potentiellement dangereuses » a expliqué le ministère des affaires étrangères ce mardi.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a précisé ce mardi que l’ensemble de ces djihadistes, des « hommes et des femmes qui sont connus », seront « judiciarisés s’ils reviennent en France ».

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :