Publicités

Quatre morts après que les partisans de Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole américain et se sont affrontés avec la police dans le but d’empêcher la certification de la victoire de Joe Biden

Quatre personnes sont mortes et des dizaines ont été arrêtées après que les partisans de Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole américain et se sont affrontés avec la police dans le but d’empêcher la victoire de Joe Biden d’être certifiée.   

 

Une partisane de Trump, Ashli ​​Babbit a été la première personne à être confirmée morte après avoir reçu une balle dans la poitrine lorsqu’elle et des dizaines d’autres manifestants ont violé les périmètres de sécurité du Capitole le mercredi 6 décembre après-midi.

 

Le mari de Babbit a révélé son identité au média de San Diego KUSI. 

 

Il a déclaré que Babbit était un vétéran de 14 ans qui avait effectué quatre tournées avec l’armée de l’air en tant que « responsable de la sécurité de haut niveau », un fervent partisan de Trump et « un grand patriote pour tous ceux qui la connaissaient ».

 

Quatre morts après Donald Trump

 

On ne sait toujours pas qui a tiré sur Babbit alors que le département de la police métropolitaine de Washington mène une enquête sur sa mort.

 

Les témoignages et les vidéos de l’incident suggèrent qu’elle a peut-être été abattue par la police alors qu’elle tentait de franchir une fenêtre brisée près des chambres du Congrès. 

 

La police de DC a déclaré que trois autres personnes étaient mortes sur le terrain du Capitole le mercredi 6 janvier selon Politico. Ces trois décès étaient liés à des «urgences médicales individuelles» non précisées.

 

À plusieurs pâtés de maisons du Capitole, un homme a été poignardé devant le Trump International Hotel, a rapporté NBC.  

 

Des dizaines de policiers auraient été blessés et les responsables de l’application des lois affirment qu’au moins deux bombes artisanales ont été trouvées près du terrain.

 

Quatre morts après Donald Trump

 

Le chaos a éclaté après que Trump a encouragé ses partisans à marcher vers le Capitole après un rassemblement plus tôt dans l’après-midi. Ce n’est qu’après l’éclatement de la violence qu’il leur a demandé de rester pacifiques.

 

Il a posté une vidéo disant à ses partisans «très spéciaux» à l’intérieur du Capitole qu’il les aime et comprend leur douleur, mais les a exhortés «à rentrer chez eux».

Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :