Publicités

Portland écarte Memphis en prolongation !

Bien aidé par Jusuf Nurkic et Carmelo Anthony, le tandem Lillard/McCollum (29 et 33 points) a répondu présent pour venir à bout de féroces Grizzlies (140-135).

La course à la 8e place de la conférence Ouest est déjà relancée ! On attendait un vrai choc entre Memphis, 8e, et Portland, 9e, et les deux formations ont été à la hauteur du rendez-vous en se rendant coup pour coup, entre la paire Morant/Jackson Jr d’un côté (22 et 33 points) et un quatuor Lillard/McCollum/Anthony/Nurkic qui a su se relayer pour venir à bout de ces Grizzlies pour le moins coriaces après cinq minutes de jeu supplémentaires.

Memphis prend les commandes en début de partie, mené avec brio par sa paire Jackson/Valanciunas. Alors que Damian Lillard se cherche, et se fait même sévèrement bâcher par Brandon Clarke, Portland tient grâce à trois drives réussis par CJ McCollum puis prend les devants suite aux entrées de Mario Hezonja et Gary Trent Jr (35-30).

 

Les Blazers aux commandes

Alors que l’habituel pivot titulaire, Hassan Whiteside, entré en cours de jeu, s’est distingué en prenant trois fautes en 6 minutes, le revenant Jusuf Nurkic se montre quant à lui précieux, en apportant au rebond, à la passe et au contre et en poussant Jonas Valanciunas, impeccable jusque-là, à la faute.

À ses côtés, CJ McCollum est toujours aussi efficace et parvient à faire passer les siens à +10 suite à deux paniers consécutifs et un service pour Carmelo Anthony (52-42). La tentative de retour des Grizzlies est vite calmée par Damian Lillard qui se lance enfin en plaçant un lay-up suivi d’un 3-points en contre-attaque (61-50).

Le dernier run du trio Morant/Jackson/Clarke parvient à ramener Memphis à -5 avant que Gary Trent Jr. ne termine la période d’un 3-points à un dixième du buzzer, assurant 8 points d’avance aux Blazers à la pause (68-60).

15-0, la patte des Grizzlies

Jusuf Nurkic renvoie rapidement Jonas Valanciunas sur le banc sur un 2+1 qui pousse au passage le Lituanien à sa 4e faute. Les Blazers semblent gérer alors que le score affiche 75-62, mais Ja Morant et Jaren Jackson Jr. ne l’entendent pas de cette oreille. Ce dernier sonne la révolte avec plusieurs actions décisives avant de laisser le soin à son meneur de scorer de loin pour ramener Memphis à 81-80.

La folle série ne fait en fait que débuter, Ja Morant enchaînant avec un coast-to-coast et un alley-oop monstrueux en transition (81-84). Les Grizzlies sont lancés, et poursuivent avec l’inévitable Jaren Jackson Jr. qui s’illustre avec un block sur CJ McCollum suivi d’un 3-points en transition. Grayson Allen y va de son missile lointain qui vient donc boucler un retentissant 15-0 (81-92).

Carmelo Anthony ravive la flamme

C’est au tour des Blazers de répondre et les hommes de Terry Stotts ne tardent pas à relancer le match, d’un 12-4 pour terminer le troisième quart-temps, un run marqué par les 3 points de Lillard et Collins (93-96).

Le dernier quart-temps est à la hauteur. Portland prend d’abord les devants sur un 5-0 conclu par un 2+1 d’Hassan Whiteside. Mais les Grizzlies alignent les actions aussi spectaculaires que décisives, mentions spéciales pour Brandon Clarke qui finit fort au cercle à deux reprises, et Jaren Jackson Jr, auteur d’un dunk main gauche avec la faute de Jusuf Nurkic pour redonner quatre points d’avance à Memphis à deux minutes de la fin (114-118).

Après un drive autoritaire de Damian Lillard, c’est Carmelo Anthony qui sort de sa boîte en claquant deux missiles dans le corner qui replacent les Blazers devant, forçant Brandon Clarke à assurer pour égaliser et forcer une prolongation (124-124).

Portland, au bout de l’effort

Les cinq dernières minutes ont également leur lot de rebondissements. Dans la foulée du coup de chaud de Melo, ce sont Gary Trent Jr. et CJ McCollum par deux fois à 3-points qui donnent un avantage quasi-définitif aux Blazers (135-124). Les Grizzlies jettent alors leurs dernières forces dans la bataille et parviennent à revenir à une possession suite à une interception miraculeuse bonifiée par un 3-points de Jaren Jackson Jr. (135-132).

Mais Portland peut compter sur Damian Lillard pour fendre la foule et inscrire un nouveau panier clutch, et Carmelo Anthony pour terminer le job sur deux lancer-francs (140-135).

En revenant à deux victoires des Grizzlies, 8e, les Blazers conservent toutes leurs chances pour cette « postseason ». Prochain match dès dimanche face à Boston pour Portland tandis que Memphis rencontrera San Antonio.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :