Mozambique – Zimbabwe :Les millier de morts due au Cyclone de Idai

Officiellement le bilan n’est pour l’instant que de 182 morts mais l’ampleur des destructions laisse augurer du pire.

XVM74878832-4a14-11e9-ac1e-69f025fe5bab.jpg

Le cyclone qui a balayé en fin de semaine dernière le Mozambique et le Zimbabwe a fait au moins 182 morts mais le bilan pourrait dépasser le millier de morts. «Pour le moment, nous avons officiellement 84 morts [au Mozambique seulement]. Mais quand on a survolé la zone tôt ce matin […] pour comprendre ce qui se passe, tout laisse à penser que le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts» ; Plus de 100.000 personnes ont besoin d’aide alimentaire ,Les eaux des rivières Pungue et Buzi ont débordé et fait disparaître des villages entiers isolant des communautés. Il y a des corps qui flottent.

90% de la ville de Beira et de ses alentours ont été endommagés ou détruits» . Le cyclone Idai et ses vents d’une extrême violence associés à des pluies torrentielles se sont abattus sur le centre du Mozambique jeudi soir, avant de poursuivre leur course folle au Zimbabwe voisin. Au Zimbabwe, le dernier bilan s’élève à 98 morts et 212 personnes portées disparues, selon le porte-parole du gouvernement, Nick Mangwana.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au Mozambique, l’étendue des dégâts à Beira, la deuxième ville du pays avec un demi-million d’habitants, est «énorme et terrifiante», a prévenu la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). «90% de Beira et de ses alentours ont été endommagés ou détruits»,Le président Nyusi a appelé ses concitoyens qui habitent «près de rivières à quitter la zone pour sauver leur vie, surtout si on doit lâcher de l’eau des barrages» pour éviter qu’ils ne cèdent. Plusieurs ont déjà «lâché ou atteint leur niveau maximum», a d’ailleurs prévenu Emma Beaty de l’organisation non-gouvernementale Oxfam.

Devant l’ampleur des dégâts, le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, est rentré précipitamment lundi d’un voyage aux Emirats arabes unis. «A chaque heure qui passe, nos pires craintes se confirment, a-t-il déclaré lors d’une intervention sur la chaîne publique ZBC.

4

Étiquettes : , , , , , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :