Publicités

MONDE-Covid-19 : état des lieux de la Serbie à la France

Serbie

Ils manifestent devant le parlement de Belgrade pour dénoncer la gestion de la pandémie de Covid-19. Ils ont commencé il y a cinq jours. Les heurts ont été violents avec la police. Des arrestations ont eu lieu la semaine dernière, alors ils ont aussi manifesté devant la prison de Belgrade pour demander la libération de ceux, qui, depuis, sont derrière les barreaux.

 

Le gouvernement, critiqué à la fois pour avoir levé le confinement trop rapidement et pour avoir voulu de nouveau imposer un couvre-feu le weekend dernier, n’a rien dit concernant ces prisonniers et se focalise sur l’épidémie. La première ministre Ana Brnabic envisagerait le port du masque obligatoire à l’extérieur et à l’intérieur, car le nombre de cas augmente, de même que le nombre de décès. Les hôpitaux à Belgrade serait déjà saturés.

Portugal

De plus en plus de villes et de régions d’Europe réimposent certaines restrictions sanitaires. Au Portugal, le gouvernement a décidé lundi de prolonger d’au moins 15 jours les restrictions imposées à la région de Lisbonne, qui a enregistré 83 % des nouveaux cas. Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré plus de 46 800 contaminations et le nombre de mort a grimpé hier à 1662.

Espagne

En Espagne, les habitants de la ville de Lérida et les communes environnantes, reconfinées partiellement la semaine dernière, ne savent plus où donner de la tête. Le Tribunal supérieur de Catalogne vient de s’opposer au confinement prise par le gouvernement régional catalan, considérant la mesure « contraire au droit ».

Eugène Badila, vendeur, se désespère :

« Ils devraient être plus clairs. Mais si l’un dit blanc, l’autre dit noir, les gens ne savent plus quoi faire ou ne pas faire. »

Les dirigeants catalans veulent que les habitants continuent à respecter le confinement, car la zone est toujours considérée comme un foyer épidémique.

Grèce

En Grèce, le gouvernement a annoncé une augmentation des contrôles pour les touristes et des tests aux frontières après une hausse alarmante du nombre de cas, mais l’inquiétude croissante concernant le laxisme des Grecs eux-mêmes à observer les règles de distanciation a poussé le gouvernement à envisager d’interdire les festivals religieux populaires.

France

En France, depuis un arrêté du 11 juillet, les pharmaciens sont désormais autorisés à réaliser des tests TROD, des tests sérologiques capillaires rapides pour vérifier la présence d’anticorps de coronavirus.

Il y a eu plusieurs cas de clusters, une campagne de dépistage massif a été lancée en Mayenne.

Le bilan est désormais de 30 029 morts en France et 6 983 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection au Covid-19.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :