Publicités

Mise en examen de Benalla

l’ex-conseiller de l’Elysée Alexandre Benalla a une nouvelle fois été mis en examen, pour un selfie avec une arme ainsi que pour des violences en marges des manifestations du 1er Mai.

B9717966858Z.1_20181217103724_000+GUOCKM5P5.1-0.jpg

Alexandre Benalla a écopé le 20 mars de nouvelles mises en examen, pour d’autres violences en marge des manifestations du 1er Mai 2018 et pour l’épisode du selfie le montrant avec une arme, selon une source judiciaire auprès de l’AFP.

Mediapart-devoile-un-selfie-d-Alexandre-Benalla-exhibant-son-arme-pendant-la-campagne.jpg

Au terme de son audition, dans la matinée du 20 mars au tribunal de grande instance de Paris, l’ex-collaborateur de l’Elysée est ressorti du bureau des juges avec de nouvelles mises en examen pour «immixtion dans l’exercice d’une fonction publique» et «violences volontaires en réunion sans incapacité», des faits qui concernent l’épisode du Jardin des Plantes de mai 2018, et pour «port et détention non autorisés d’armes de catégorie B», s’agissant du selfie avec une arme, selon la source judiciaire de l’AFP qui confirmait des informations du Parisien.

l’employé de La République en marche (LREM) Vincent Crase a également été mis en examen le 13 mars pour une interpellation musclée au Jardin des Plantes alors qu’il ne devait être présent qu’en tant qu’observateur.

image.jpg

4

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :