Publicités

Mauritanie: militante des droits de la femme, Mekfoula Mint Brahim, récompensée

En Mauritanie, la militante des droits de la femme, Mekfoula Mint Brahim, a reçu cette semaine le prix pour l’Afrique décerné par l’ONG internationale « Front Line Defenders » pour les défenseurs des droits humains en danger. Mekfoula Minit Brahim dirige l’ONG « Pour une Mauritanie verte et démocratique » depuis 2009.

La militante mauritanienne a accueilli son premier prix international pour la défense des droits humains avec fierté. « Très sincèrement, je me sens fière et honorée par cette distinction. Là je me rends compte que les gens regardent et apprécient ce que je fais. Ce prix lève le voile sur mon travail. Cette distinction est une reconnaissance qui valorise aussi mon engagement. »

Mekfoula Mint Mrahim milite pour le développement communautaire en milieu rural et la promotion et défense des droits de la femme. L’organisation Front Line Defenders qui lui a décerné le prix Afrique pour la défense des droits humains, a salué son engagement pour la protection des droits des minorités.

Pour Mekfoula, ce prix consolide son combat contre l’exclusion et l’injustice. « Vous savez notre pays souffre encore de toutes sortes de pratiques rétrogrades. Des mentalités très anciennes qui n’ont rien avoir avec la vie des sociétés modernes.  Chez nous on donne encore des fillettes en mariage à 12, 13 ans. On ne leur donne même pas la chance d’aller à l’école… Mon prix me donne le courage de continuer. »

Le militantisme de Mekfoula lui a déjà valu plusieurs arrestations notamment février dernier. Elle a été détenue en garde à vue pendant neuf jours dans les commissariats de la capitale.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :