Publicités

Marche dans les rues de Mexico pour réclamer la légalisation de l’avortement

Plusieurs centaines de militantes féministes ont manifesté, lundi, dans les rues de Mexico à l’occasion de la journée internationale du droit à l’avortement. Elles demandent un accès à l’IVG « légal, sûr et gratuit » pour toutes les femmes.

 

Majoritairement habillées de noir et le visage masqué, les manifestantes se sont rassemblées, lundi 28 septembre, à l’occasion de la journée internationale du droit à l’avortement, dans le centre historique de Mexico. Quelques heurts ont éclaté face à un impressionnant dispositif policier qui encadrait ensuite leur parcours dans les rues de la ville.

« Nous voulons l’avortement, légal, sûr et gratuit pour toutes les femmes », criaient les manifestantes, qui réclament une dépénalisation dans tout le pays. L’IVG n’est légal qu’à Mexico, depuis 2007, et dans l’État d’Oaxaca (sud), depuis 2019, jusqu’à la 12e semaine de grossesse.

Sauf à Cuba et en Uruguay où il est autorisé, l’avortement est considéré comme un crime en Amérique latine.

Dans un contexte de recrudescence de la violence contre les femmes au Mexique – plus d’un millier de féminicides recensés en 2019 –, la plupart restés impunis, les groupes féministes ont intensifié leurs actions de protestation pour défendre la cause des femmes.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Lutte contre l’insécurité: Trois présumés malfrats interpellés après avoir attaqué deux établissements scolaires à DoualaCameroun – Lutte contre l’insécurité: Trois présumés malfrats interpellés après avoir attaqué deux établissements scolaires à Douala

Ils ont menacé d’enlever des élèves en exigeant des rançons aux responsables desdits établissements sans succès, non sans vandaliser des infrastructures. Ils sont aux arrêts depuis le 23 octobre 2020. Bertrand

%d blogueurs aiment cette page :