Publicités

Liban: 28 sites de lancement de missiles du Hezbollah identifiés par un centre israélien (rapport)

« Le Hezbollah utilise la population de Beyrouth comme bouclier humain »

Au moins 28 nouveaux sites de lancement de missiles appartenant au groupe terroriste Hezbollah ont été identifiés dans les environs de Beyrouth, la capitale libanaise, a rapporté lundi le Jerusalem Post, citant un rapport du Centre israélien de recherche et d’éducation Alma.

Selon le rapport, ces sites sont liés au lancement, au stockage et à la production de missiles balistiques iraniens Fateh-110, un missile sol-sol de moyenne portée, et son équivalent syrien, le M600.

« Le monde doit savoir que ces sites de lancement sont situés au cœur même de zones résidentielles et urbaines dans le sud de Beyrouth (…), une région contrôlée par le Hezbollah », a affirmé Tal Beeri, chef du département de recherche du Centre Alma, au Jerusalem Post.

« Le Hezbollah utilise la population de Beyrouth comme bouclier humain, et n’hésite pas à placer ses sites de lancement près des bâtiments publics, des établissements d’enseignement, des usines, etc », a-t-il poursuivi. 

Le Hezbollah posséderait ainsi 600 missiles Fateh-110 et M600 d’une portée de 300 km, indique le rapport, qui ajoute que « les sites en question sont d’ores et déjà disponibles et opérationnels ».

Pour ses recherches, le centre s’est notamment appuyé sur des renseignements publiés sur le site Wikimapia.org, par un internaute du nom de « Dalany_ Mokus », qui pourrait être « un citoyen russe soutenant le régime syrien de Bachar al-Assad ».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :