Publicités

L’hibiscus, la plante de l’éclat

LIENS D’ACHAT DES PRODUITS

https://amzn.to/2GnVc55 (fleur d’hibiscus séchées)

https://amzn.to/2DyA0FV (huile d’hibiscus)

Très apprécié pour sa beauté et ses couleurs vives, l’hibiscus ou althéa est un trésor de bienfaits pour la peau comme pour les cheveux. Il hydrate, nourrit, protège l’épiderme du vieillissement et donne de la brillance à la chevelure en la renforçant.

UN REMÈDE NATUREL VENU D’AFRIQUE

Surnommées « oseille de Guinée », les jeunes feuilles d’hibiscus y sont consommées comme un légume. « Et sa fleur d’un rouge intense est très appréciée en infusion sous le nom de bissap (ou carcadet, selon les régions), pour son bon goût acidulé. Elle possède une forte concentration en anthocyanes, des pigments rouge orangé très antioxydants. On prête aussi à l’hibiscus des vertus thérapeutiques contre l’hypertension », précise Émilie Jolibois, spécialiste en ingrédients naturels. Côté beauté, les femmes africaines l’utilisent sous forme de macérât huileux, qu’elles appliquent en masque capillaire, pour fortifier leur chevelure et lui donner du volume.

DES ACTIFS NUTRITIFS ET HYDRATANTS

La fleur d’hibiscus contient des sucres à l’action hydratante. « Intégrés dans un soin cosmétique, ils forment sur la peau un film très fin qui attire l’eau dans l’épiderme », explique Émilie Jolibois. Quant à l’huile, elle est obtenue en pressant à froid les graines de la plante. Riche en acides gras essentiels, elle est composée notamment d’acide linoléique, qui est très intéressant pour les peaux sèches et fragilisées. Il participe en effet à la fabrication des céramides, ces petites briques qui constituent la barrière protectrice de la peau. « De plus, cette huile est agréable, car douce au toucher, non grasse et sans odeur. Ce qui permet de l’intégrer sans difficultés dans des formules de soin pour la peau », ajoute l’expert.

UN FORT POUVOIR ANTI-TEINT TERNE

L’hibiscus est réputé pour ses qualités antioxydantes car, outre les anthocyanes, il est riche en vitamine C et en polyphénols. Grâce à eux, il capte les radicaux libres, les neutralise et protège les cellules. « À l’intérieur de la fleur, on retrouve aussi des acides citrique, malique et tartrique, plus connus sous le nom d’acides de fruits », explique notre expert. Dans un soin appliqué sur la peau, ils éliminent les cellules mortes, responsables d’un teint terne, et stimulent ainsi la production de collagène. Ce qui permet de retrouver de l’éclat.

Sur les cheveux, ils resserrent les écailles de la fibre et apportent beaucoup de brillance.

 4 PRODUITS QU’ON AIME

1. Shampoing spécial couleur : l’huile d’hibiscus, la vitamine E, des cires micronisées et un phytocéramide de tournesol emprisonnent les pigments pour préserver l’intensité de la couleur tout en apportant un maximum de brillance.

Shampooing cheveux colorés et méchés, Camille Albane, 20 € les 200 ml.

2. Nettoyant visage : ce gel lavant est constitué d’agents nettoyants d’origine végétal : l’hydrolat de menthe poivrée et le romarin assainissent l’épiderme, l’extrait de centella aide à la cicatrisation et celui d’hibiscus blanc élimine l’aspect terne du teint.

Gel nettoyant visage Douceur d’hibiscus, Centella, 19,90 € les 100 ml.

3. Huile précieuse : riche en vitamine E, cette huile obtenue par pression à froid des graines d’hibiscus réconforte les peaux sèches, sensibles et matures grâce à ses propriétés anti-âge régénérantes. Elle peut s’employer au choix sous la crème de jour ou en remplacement de son soin habituel.

Huile végétale d’hibiscus, Aroma-Zone, 11 € les 100 ml.

4. Sérum éclat : à l’intérieur, un cocktail de fruits et de végétaux (blé, orge, pomme, pêche, ginseng) protège la peau des méfaits de la pollution tandis que l’extrait de fleurs d’hibiscus exfolie en douceur.

Résultat : il accélère le renouvellement cellulaire et redonne à la peau un aspect « repulpé ».

Le Sérum cellulaire, Institut Arnaud, 41 € les 50 ml.

Contre l’hypertension (légère), le cholestérol (excès de cholestérol), la toux, la fièvre et les douleurs d’estomac.


Ingrédients

Pour une tasse de tisane d’hibiscus (Hibiscus sabdariffa) utilisez :

– 4 gr (environ 2 cuillères à soupe) de plante séchée d’hibiscus (en vente en pharmacie). Certaines sources mentionnent une quantité plus élevée, soit environ 10 gr de plante séchée d’hibiscus.

– (1 à 2 gr de fleurs de camomille, lire sous remarques)

– Environ 200 à 300 ml d’eau

Préparation

– Chauffez l’eau à ébullition puis ajoutez cette eau bouillante à l’hibiscus

– Laissez infuser une dizaine de minutes (afin d’obtenir une dose efficace en substances actives). Certaines sources estiment qu’il faut infuser pendant environ 30 minutes.

– Filtrez éventuellement, par exemple avec une passoire.

Posologie

– Buvez une tasse trois fois par jour en cas d’hypertension ou pré-hypertension (lire sous remarques)

– Pour les autres indications, demandez conseil à votre pharmacien

Remarques :
– Selon une étude de l’Université Tufts de Boston, consommer 3 fois par jour la tisane d’hibiscus (Hibiscus sabdariffa) permettrait de réduire la pré-hypertension artérielle et l’hypertension légère avec une efficacité identique à certains médicaments prescrits à cet effet comme les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA). Attention, l’hypertension est une maladie grave avec de sérieuses complications (infarctusAVC), demandez toujours conseil à un médecin pour soigner cette maladie.

– Pour rendre cette tisane plus douce, vous pouvez mélanger l’hibiscus à de la camomille vraie, par ex. rajouter un sachet de camomille par tasse.

– En cas d’hypertension, il est conseillé d’effectuer une cure pendant 3 à 4 semaines. N’oubliez de vérifier régulièrement votre tension.

– Cette tisane peut parfois mener à des effets secondaires comme un effet laxatif léger.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :