Publicités

L’ex-dirigeant burundais condamné à perpétuité pour la mort de son successeur

La Cour suprême du Burundi a condamné à perpétuité l’ancien président Pierre Buyoya pour avoir participé à l’assassinat de son successeur Melchior Ndadaye.

M. Buyoya, aujourd’hui âgé de 70 ans, est actuellement envoyé de l’Union africaine au Sahel. Il n’a pas assisté au procès, qu’il a rejeté l’année dernière comme « politiquement motivé ».

Une copie du jugement vue par la BBC a également condamné à perpétuité 15 autres personnes – dont beaucoup d’anciens hauts responsables de l’armée – et une peine de 20 ans à l’ancien vice-président Bernard Busokoza.

En 2018, le gouvernement burundais a émis un mandat d’arrêt international contre M. Buyoya, qui a dirigé le pays à deux reprises (de 1987 à 1993, puis de 1996 à 2003), pour l’assassinat de M. Ndadaye en 1993.

L’anniversaire de sa mort est commémoré chaque 21 octobre au Burundi. Il a été le premier président démocratiquement élu du pays et est considéré comme un héros national.

Publicités
Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :