Publicités

Les musulmans «  ont le droit de tuer des millions de Français  », a déclaré l’ancien Premier ministre malaisien après que des islamistes armés de couteaux aient tué trois personnes dans une église de Nice

L’ancien Premier ministre malaisien a déclaré mercredi 29 octobre que les musulmans ont le droit « de tuer des millions de Français », peu de temps après qu’un islamiste armé d’un couteau a tué trois personnes dans une église de Nice. 

Mahathir Mohamad, qui a perdu le pouvoir en février de cette année, a déclaré que la liberté d’expression n’incluait pas «l’insulte à autrui», car la colère à propos des caricatures satiriques du prophète Mohammed balaie le monde islamique.

 

Le politicien de 95 ans a déclaré qu’il n’approuvait pas la décapitation d’un instituteur français pour avoir partagé des caricatures du Prophète, mais a ajouté que, « Quelle que soit la religion professée, les gens en colère tuent ».

 

« Les Français au cours de leur histoire [ont] tué des millions de personnes. Beaucoup étaient musulmans », a-t-il déclaré dans un tweet qui a depuis été supprimé pour violation des règles du site.

 

Mahathir a poursuivi: « Les musulmans ont le droit de se mettre en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé ».

 

Le politicien malais a déclaré que « dans l’ensemble », les musulmans n’ont pas appliqué le principe du « œil pour œil ».

 

« Les musulmans ne le font pas. Les Français ne devraient pas. Au lieu de cela, les Français devraient apprendre à leur peuple à respecter les sentiments des autres », a ajouté Mahathir, qui a suscité la controverse pour ses commentaires sur les Juifs et les LGBT dans le passé.

 

les musulmans

 

Mahathir, qui a été Premier ministre malaisien à deux reprises pendant 24 ans au total, a déclaré que le président français Emmanuel Macron était « très primitif » et « ne montrait pas qu’il était civilisé ».

 

La déclaration de Mahathir est intervenue après que trois personnes aient été poignardées à mort – dont deux décapitées – dans une église de la ville de Nice par un couteau criant « Allahu Akbar ». Le couteau a ensuite été abattu 14 fois et blessé par des policiers armés.

 

les musulmans

 

Suite à la déclaration de Mahathir, le ministre français du numérique, Cédric O a exigé que Twitter bannisse Mahathir de sa plateforme.

 

Cédric O a déclaré avoir déclaré au directeur général du géant des médias sociaux en France que son compte « doit être immédiatement suspendu ».

M. O a tweeté jeudi. « Sinon, @twitter serait complice d’un appel formel au meurtre. »

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :