Publicités

Les États-Unis sanctionnent l’ex-première dame de la Gambie Zineb Jammeh

Les États-Unis ont imposé des sanctions à l’ancienne première dame de la Gambie, Zineb Jammeh, après l’avoir accusée de corruption pendant le règne de son mari Yahya Jammeh.
 
Elle était soupçonnée de l’avoir aidé dans le transfert illégal d’argent et de contrôler ses actifs à l’étranger, a déclaré le Trésor américain.
M. Jammeh a volé environ 50 millions de dollars (38,4 millions de livres sterling) avant d’être évincé en 2017, selon le ministère de la Justice de la Gambie.
 
Le couple a précédemment nié tout acte répréhensible.
 
Les 22 ans de règne de M. Jammeh en Gambie – une destination touristique populaire en raison de ses plages – ont été entachés d’allégations de violations des droits de l’homme, notamment d’exécutions extrajudiciaires, de torture et de détentions arbitraires.
 
Il a refusé d’accepter la défaite aux élections de décembre 2016 et les voisins de la Gambie ont envoyé des troupes pour le chasser.
 
Dans un communiqué, le Trésor américain a déclaré qu’il pensait que M. Jammeh « avait utilisé un certain nombre de stratagèmes corrompus pour piller les coffres de l’État gambien ou siphonner les fonds de l’État pour son profit personnel ».
 
«On pense que Zineb est également responsable de la plupart des actifs de Jammeh dans le monde et a utilisé une fondation caritative comme couverture pour faciliter le transfert illicite de fonds à son mari», a-t-il ajouté.
 
Ses actifs aux États-Unis seront bloqués et les personnes aux États-Unis ne pourront pas conclure de transactions immobilières avec elle.
 
Le ministère américain de la Justice avait déjà demandé en juillet la confiscation d’une maison de 3,5 millions de dollars que Mme Jammeh avait achetée dans l’État américain du Maryland, a indiqué le Trésor.
 
M. Jammeh a divorcé de sa première femme Tuti Faal et a ensuite épousé deux autres femmes, bien que son site Web officiel ne fasse référence qu’à Zineb Yahya Jammeh, qui portait le titre de Première Dame.
 
Il était connu pour être un dirigeant excentrique, qui a affirmé en 2007 qu’il pouvait guérir le sida et l’infertilité avec des préparations à base de plantes. 
Son avis a été rejeté par les experts de la santé.
 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :