Publicités

L’épidémie du marché de Pékin fait craindre une deuxième vague de COVID-19 …

Les responsables de Pékin ont confirmé 36 nouveaux cas de COVID-19 pour le 14 juin, le même que la veille, ce qui était le nombre quotidien le plus élevé de la ville depuis fin mars. Les autorités ont maintenant signalé 79 cas en seulement quatre jours, la plus forte concentration d’infections depuis février.

Un certain nombre de quartiers à l’ouest et au sud-ouest de Pékin ont été mis à niveau à risque moyen, ce qui nécessite des mesures telles que le contrôle strict des mouvements des personnes et des véhicules, la désinfection et les contrôles de température.

Test de masse

Un quartier du même quartier que le marché alimentaire a été élevé à haut risque, dénotant le niveau d’infection le plus sévère, avec un avertissement aux gens de l’éviter.

Dimanche, la ville a commencé à tester en masse, effectuant 76 499 tests. Au moins 59 personnes ont été testées positives, a déclaré lundi Gao Xiaojun, porte-parole de la commission de la santé publique de Pékin.

Des échantillons de 8950 personnes qui se trouvaient récemment à Xinfadi avaient été collectés lundi matin, a indiqué Gao, ajoutant que les résultats des 6075 tests effectués jusqu’à présent étaient négatifs.

Le nouveau cluster de Pékin a incité les gouvernements de certaines villes et provinces à mettre en garde leurs résidents contre les voyages non essentiels dans la capitale et à mettre en œuvre des protocoles d’isolement et des tests pour certains visiteurs entrants de la capitale.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :