Publicités

Le tribunal déclare que la saisie du manoir d’Obiang était justifiée

La Cour internationale de justice de La Haye a jugé que la France avait le droit de saisir un hôtel particulier parisien appartenant au fils du président de la Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, à la suite de sa condamnation en 2017 pour blanchiment d’argent.

La Guinée équatoriale a fait valoir que le bâtiment était soumis à l’immunité diplomatique.

Malgré la richesse en pétrole et en gaz, 76% des 1,5 million d’habitants de Guinée équatoriale vivent dans la pauvreté, selon l’ONU et la Banque mondiale.

Le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo dirige le pays depuis 41 ans.

Son fils, qui est également vice-président du pays, a récemment fait la une des journaux pour avoir partagé des images de drone de ses vacances somptueuses sur Instagram. Le journaliste d’investigation Emmanuel Freudenthal a tweeté que M. Obiang avait séjourné dans un hôtel sur une île privée des Maldives au coût de 50000 dollars (38000 £) par nuit.

Publicités
Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :