Publicités

Le Sénat saisit la justice

Le bureau de la seconde chambre parlementaire a voté la transmission à la justice des cas d’Alexis Kohler, Patrick Strzoda et du général Lavergne, en plus de ceux d’Alexandre Benalla et Vincent Crase.Le Sénat a choisi, jeudi 21 mars, de saisir la justice des cas de l’ancien collaborateur de l’Elysée Alexandre Benalla, de son acolyte Vincent Crase et du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, pour suspicion de faux témoignage devant la commission d’enquête sénatoriale.

Selon plusieurs de ses membres, le bureau du Sénat a également décidé de transmettre au parquet les déclarations d’autres collaborateurs d’Emmanuel Macron, dont son bras droit Alexis Kohler et le général Lionel Lavergne, chef du groupe de sécurité de la présidence.

le vice-président LR de la commission des Lois, François-Noël Buffet, a estimé que « le parjure [était] établi » sans « aucun doute » dans le cas d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Le chef de LREM, Stanislas Guerini, a dénoncé « un procès politique » du Sénat « contre l’Elysée ».

4

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :