Publicités

Le PSG :A LA RECHERCHE DU NUMÉRO 6 TUCHEL STAGNE

L’entraîneur du PSG a de nouveau souligné l’importance de recruter un milieu de terrain mais sait que c’est compliqué à réaliser cet hiver.

« C’est toujours très compliqué l’hiver »

Thomas Tuchel le répète pourtant sans cesse, son équipe, incontestable leader de Ligue 1 avec treize points d’avance sur son dauphin Lille (et deux matches en moins), a cruellement besoin d’un joueur dans ce secteur de jeu pour faire face au calendrier infernal à venir« J’espère qu’il y a eu une avancée sur un cas en particulier parce qu’on en a besoin, nous a martelé l’ancien coach du Borussia Dortmund, ce mardi soir, depuis Doha (Qatar) où le PSG est en stage cette semaine. On doit attendre, je dois attendre, vous aussi. On ne peut pas dire quelque chose pour l’instant parce que le mercato est compliqué, particulièrement pour nous. C’est toujours très compliqué l’hiver. »

Ce qui rend les choses si compliquées, c’est en effet cette période peu propice aux bonnes affaires, surtout pour un club en recherche d’éléments de qualité. « Qui voudrait se séparer d’un joueur qui a suffisamment de qualités pour signer au PSG ? Normalement on aurait dû avoir ce joueur l’été dernier, pour travailler avec lui sur l’ensemble de la saison. On a besoin de ce joueur, c’est absolument nécessaire, parce qu’on a perdu Lass Diarra et Adrien Rabiot pour le moment. »

Thomas_Tuchel-1040x572

Tuchel se prépare… à CONTINUER SANS NUMÉRO 6

L’affaire semble donc encore loin d’être bouclée. Et le coach, qui réclamait dans l’idéal deux joueurs supplémentaires pour compléter son effectif peu fourni au milieu de terrain, se fait peu d’illusions. « Tu peux avoir beaucoup de souhaits, mais ce n’est plus Noël (Rires). C’est le mercato », a-t-il plaisanté. « Si on prend un joueur alors que nous ne sommes pas convaincus à 100%, comment fait-on l’été prochain ? C’est pour cela que c’est difficile. Si on prend un joueur cet hiver, il doit être prêt la semaine suivante. L’été, c’est différent. On a la préparation, cinq semaines, il n’est pas forcément obligé de jouer le match qui suit. On peut attendre huit à dix semaines pour son acclimatation »

Si les joueurs parisiens apprécient actuellement le soleil de Doha, le mois de janvier semble un peu plus rude pour Tuchel, qui paraît même s’être préparé à l’éventualité qu’aucun joueur ne rejoigne le PSG cet hiver.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :