Publicités

Le président de la FIFA, Gianni Infantino a lancé une procédure pénale contre lui en Suisse

Les procureurs suisses ont lancé une procédure pénale contre le président de la FIFA, Gianni Infantino, pour enquêter sur ses relations avec le procureur général suisse Michael Lauber. 

 

Cela survient une semaine après que M. Lauber a offert de démissionner après qu’un tribunal a conclu qu’il avait dissimulé une réunion avec M. Infantino et avait menti aux superviseurs pendant que son bureau enquêtait sur la corruption entourant le conseil d’administration du football.

 

Les procureurs fédéraux suisses ont déclaré jeudi 30 juillet que le procureur spécial Stefan Keller, nommé au début du mois pour examiner les plaintes pénales contre les deux hommes et d’autres personnes impliquées, avait trouvé des indices de comportement criminel liés aux réunions.

 

Lauber et Infantino ont tous deux nié tout acte répréhensible dans l’affaire.

 

Infantino a rejoint l’UEFA en 2000 et est devenu leur secrétaire général en 2009. En 2016, il est devenu président de la FIFA après avoir battu le favori Sheikh Salman pour remplacer Sepp Blatter, contraint de démissionner de l’instance dirigeante du football mondial en raison d’allégations de corruption.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :