Publicités

Le président de la CAF, Ahmad, annonce une candidature à la réélection

Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad, a présenté sa candidature pour un second mandat lors des élections en mars prochain.

Le joueur de 60 ans, qui a pris ses fonctions en 2017, a été officiellement inscrit dans la course par la fédération malgache, conformément aux règles de la Caf qui exigent que tout candidat soit nommé par sa propre association.

« J’ai accepté d’être candidat en écoutant les présidents de la fédération, dont environ 46 m’ont demandé après avoir reçu mon évaluation de mon mandat initial », a déclaré Ahmad à BBC Sport Africa.

Ahmad décide de se présenter à nouveau alors qu’il fait actuellement l’objet d’une enquête éthique de la Fifa, qui a le potentiel de faire dérailler sa candidature et d’ouvrir les élections de mars.

« Comme je l’ai annoncé précédemment, j’ai dit que je poursuivrais un deuxième mandat si le besoin était là », a-t-il expliqué.

La semaine dernière, toutes les fédérations du continent sauf huit ont donné leur soutien aux Malgaches pour se présenter à nouveau.

« C’est le résultat d’un travail en commun, d’une gestion qui implique tout le monde, ce qui se produit depuis 2017 », a-t-il déclaré.

A l’heure actuelle, Ahmad est le seul candidat à avoir déposé une candidature pendant la période d’inscription, qui se termine le 12 novembre, puisque le membre du Conseil de la Fifa, Tarek Bouchamoui, qui avait voulu se présenter, a été effectivement bloqué par la FA tunisienne.

Une candidature pourrait provenir du patron de la FA nigériane, Amaju Pinnick, qui a refusé de s’exclure de la course en s’adressant à la BBC le mois dernier.

« C’est toujours bien lors d’une élection d’avoir un candidat rival, mais nous attendons », a déclaré Ahmad. « Je sais que certaines personnes attendent d’autres choses sans rapport avec les élections – mais en ce qui concerne les élections elles-mêmes, elles savent toutes qu’elles ne peuvent pas me battre étant donné que je représente un groupe de personnes qui veulent avancer ensemble. »

Ahmad faisait apparemment référence au procès imminent de la Fifa contre lui, qui a été ouvert l’année dernière après que l’ancien secrétaire général Amr Fahmy ait fait diverses allégations à l’instance dirigeante mondiale du football contre les Malgaches – tout ce qu’Ahmad nie.

Les autorités françaises de lutte contre la corruption ont également été intéressées par l’une des allégations, qui porte sur un accord controversé avec Tactical Steel, un fabricant français de salles de sport peu connu dirigé par un vieil ami de l’attaché d’Ahmad, qui a fourni des équipements de vêtements de sport à Caf en 2017. après qu’un accord original avec Puma – légèrement plus petit, mais coûtant quatre fois moins cher – a été annulé.

Images du site Web Tactical Steel
L

La Fifa n’a pas encore publié d’informations sur l’enquête, mais a envoyé deux fois des auditeurs à Caf, avec Pricewaterhouse Coopers – dans un rapport initial accablant qui a fui en février – interrogeant les fonds manquants s’élevant à plus de 20 millions de dollars tout en appelant à une enquête plus approfondie sur le rôle d’Ahmad dans Affaire Tactical Steel.

« Je mets au défi aujourd’hui que quiconque me voie pour savoir ce qu’il est advenu des 24 millions de dollars qu’ils ont dit avoir volés à la Fifa », a-t-il déclaré.

« Je ne comprends pas pourquoi cela prend autant de temps. Mais je ne veux pas commenter cela, d’autant plus que l’enquête est en cours et que la confidentialité doit donc entourer le processus. Le temps nous le dira. »

OBJECTIFS

S’il pouvait à la fois se présenter et obtenir un second mandat, Ahmad dit qu’il veut introduire de nouveaux changements.

« Ma priorité serait de poursuivre la réforme administrative et de restructurer nos compétitions – améliorer notre Ligue des champions, renforcer nos compétitions de jeunes et mettre en place pour la première fois notre Ligue des champions féminine », a-t-il déclaré.

Plus tôt cette année, au cours d’une période sans précédent dans l’histoire du football, lorsque la Fifa a envoyé sa propre secrétaire générale, Fatma Samoura, à Caf dans le but d’améliorer la gouvernance, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a annoncé un plan d’un milliard de dollars pour créer une Super Ligue africaine.

« Nous avons besoin de M. Infantino pour cela et tous ceux qui peuvent nous aider dans ce domaine sont les bienvenus », a déclaré Ahmad à propos d’un plan dont on a peu entendu parler depuis.

Il dit également qu’il veut aider à renforcer les six zones régionales de l’Afrique et aider les associations individuelles à entreprendre des réformes.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :