Publicités

Le Mozambique «  nie avoir connaissance d’un navire contenant des explosifs de Beyrouth  »

Les autorités portuaires du Mozambique ont nié avoir eu connaissance du navire qui transportait les explosifs qui ont provoqué l’explosion de Beyrouth, selon l’agence de presse AFP.

Le navire qui était destiné à Beira, dans le centre du Mozambique, en 2013, aurait été déchargé à Beyrouth et la cargaison de nitrate d’ammonium stockée dans un entrepôt.

« L’opérateur portuaire ne savait pas que le navire MV Rhosus accosterait au port de Beira », a déclaré l’autorité portuaire de Beira dans un communiqué.

Selon l’agence, l’arrivée de tout navire au port « est annoncée par l’agent du navire à l’opérateur du port sept à 15 jours à l’avance », rapporte l’agence.

Mais un haut responsable des ports qui avait demandé à ne pas être nommé avait déclaré à l’AFP que « bien que la destination du navire était le port de Beira, la destination finale de la cargaison n’était pas le Mozambique mais le Zimbabwe ou la Zambie, car le nitrate d’ammonium est utilisé pour la fabrication. matières explosives utilisées dans l’industrie minière « .

Marine Traffic, une plate-forme de suivi des navires, a déclaré que le navire battant pavillon moldave est arrivé pour la première fois dans le port de Beyrouth, le plus achalandé du pays, le 20 novembre 2013 et n’est jamais parti.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :