Publicités

Le Graët : « Si Mediapro ne paye pas, le foot français sera en difficulté »

Le président de la FFF a affiché une grande inquiétude concernant la situation des droits TV en France.
 

Le conflit entre Mediapro et la LFP est au centre de l’actualité. Le diffuseur de la Ligue 1 refuse de payer son échéance du mois d’octobre et veut renégocier le contrat le liant à la LFP. En cette période de Covid, déjà compliquée pour les clubs, l’absence de droits TV va être très préjudiciable financièrement. Dans une interview accordée à L’Equipe, Noël Le Graët a affiché son énorme inquiétude concernant la fiabilité de Mediapro et concède que si le groupe sino-espagnol ne tient pas ses engagements, ce sera dramatique pour le football français.

Javier Tebas vole au secours de Mediapro

« Comme tout le monde, je ne m’attendais pas à ce que Mediapro fasse défaut aussi vite. Ils sont quand même présents dans l’Europe entière. Et ils avaient bien démarré avec leur chaîne. Le manque d’informations fourni et surtout le manque d’argent pour le football en général et la Ligue en particulier me gênent. (…) Avec Mediapro, l’inquiétude est grande. Car les matches sont à huis clos ou avec 5000 personnes, les sponsors s’inquiètent… Il est évident que la trésorerie des clubs, qui n’était déjà pas très positive, en début de saison, va souffrir« , a expliqué le dirigeant du football français.

« Les emprunts ? Un jour cela aura des conséquences »

L’article continue ci-dessous

« On peut espérer que Mediapro trouve aussi quelques formules. Sinon, ce sera très inquiétant. Pour l’instant Mediapro a toujours le contrat. J’espère qu’ils travaillent pour être un peu plus performants financièrement. La situation est en effet pénalisante pour la Fédération. La Ligue doit nous reverser 31 millions d’euros cette saison. L’équipe de France n’a pas eu une recette depuis le mois de novembre en billetterie. Le préjudice est d’à peu près 20 millions d’euros de manque à gagner. (…) Si Mediapro ne paie pas, tout le football français sera en difficulté économique », a ajouté le président de la FFF.

LFP, Aulas : « Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer »

Noël Le Graët a tiré la sonnette d’alarme : « La situation est extrêmement compliquée pour la Ligue. La conférence de presse n’indique pas que la reprise des paiements va être rapide. Pour le moment, il n’y a pas de rupture définitive. J’imagine que cette société travaille avec ses actionnaires pour trouver des arguments financiers plus costauds. Mais cela créerait d’énormes difficultés pour les clubs français et même la Fédération si Mediapro ne tenait pas ses engagements. »

« C’est difficile à comprendre. D’autant qu’ils paraissaient très optimistes. Ils ont mis sur la table une somme qui bouleversait les recettes nationales, qu’elles soient fédérales ou à la Ligue. Je trouvais qu’il y avait, de leur part, un peu de lenteur dans la communication pour les abonnements. Surtout que leur objectif était de 3,5 millions. La Ligue fait ce qu’il faut pour que les clubs ne soient pas trop pénalisés, mais il faut souscrire emprunt sur emprunt. Un jour, cela aura des conséquences« , a conclu le président de la FFF.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :