Publicités

Le FG met en garde l’État contre la réouverture des écoles et des centres d’observation .

Les États ont été mis en garde contre la réouverture des écoles et d’autres activités de rassemblements de masse avant l’assouplissement proposé des mesures prises pour freiner la propagation du coronavirus dans le pays. 

Le secrétaire du gouvernement de la Fédération SGF et président du groupe de travail présidentiel (PTF) sur COVID-19 a donné l’avertissement lors de la réunion d’information quotidienne du groupe à Abuja le lundi 15 juin. 

Mustapha, qui a également dénoncé la violation continue de l’interdiction de voyager entre États, a déclaré que le pays n’était pas encore prêt pour certaines activités proposées par certains États. 

Il a dit; 

«Nous avons reçu des informations selon lesquelles certains États envisagent de rouvrir des écoles, des centres d’écoute de la télévision, des stades sportifs et d’autres lieux où de grands rassemblements pourraient avoir lieu.

«Le PTF souligne à nouveau qu’il n’est pas encore sûr de le faire et que la plus grande prudence doit être exercée. La directive PTF doit toujours être respectée lors de l’examen d’une décision de cette nature.

«Au cours de notre suivi et surveillance de la conformité à travers le pays, nous avons observé une escalade du niveau de non-conformité avec une mesure simple pour maintenir la distance sociale, le port de masques dans les lieux publics, l’assainissement et l’hygiène.

«Ceci est plus répandu dans les marchés, les parcs automobiles et certains lieux de culte. Je tiens à vous rappeler que la PTF a déjà publié des lignes directrices sur le mode de fonctionnement dans les lieux de culte et exhorte les gouvernements des États à garantir le strict respect des directives PTF.

«Nous tenons à souligner à nouveau que toutes les mesures assouplies sont toujours sujettes à révision et les avis émis sont destinés à des fins de sécurité personnelle et publique. La violation de l’interdiction des voyages interétatiques est également un sujet de préoccupation. « 

Mustapha a également révélé que l’augmentation du nombre de cas à travers le pays est due à l’augmentation des tests. 

Il ajouta; 

« Nous exhortons cependant les Nigérians à ne pas paniquer mais à coopérer avec les responsables de la santé publique, en particulier là où des tests communautaires sont en cours.

«Depuis le début de notre réponse nationale multisectorielle, nous avons décrit le personnel médical comme nos travailleurs de première ligne. Nous avons également continuellement plaidé auprès des Nigérians pour qu’ils prennent leurs responsabilités.

«La réalité est que la table a tourné et que la phase de propagation communautaire a soudainement fait des agents de santé notre dernière ligne de défense.»

Cela survient après que le gouvernement de l’État de Cross River a annoncé le plan pour la reprise des écoles publiques dans l’État le 16 juin. L’État de Kano, d’autre part, avait également annoncé l’ouverture de centres d’observation du football à travers l’État en tant que ligues de football dans différents pays du monde. CV. 

Publicités
Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :