Publicités

L’attentat au couteau de deux gardiens de prison dans l’Orne

Détenu dans la prison de Condé-sur-Sarthe, près d’Alençon Michael Chiolo, âgé de 27 ans, a blessé grièvement deux surveillants au visage et au thorax.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce 5 mars, le syndicat National Pénitentiaire Force Ouvrière (FO) a signalé sur sa page Facebook qu’un «détenu radicalisé» avait attaqué au couteau, vers 9h45, deux surveillants pénitentiaires à la prison de Condé-sur-Sarthe, près d’Alençon, dans l’Orne.

Détenu de droit commun, Michaël Chiolo, 27 ans, qui purgeait une peine de 30 ans, est considéré comme radicalisé en prison, selon une source policière, citée par l’AFP et n’était cependant pas détenu dans le quartier de prise en charge pour la radicalisation (QPR) ouvert en septembre 2018,Converti à l’islam en 2010, le détenu purge une peine de réclusion criminelle pour arrestation, enlèvement, séquestration suivie de mort et vol avec arme, et d’un an d’emprisonnement pour apologie publique d’acte de terrorisme libérable en 2038 .

Son complice originaire comme lui de Saint-Avold, en Moselle, avait été condamné en décembre 2015 en appel à Nancy pour avoir étouffé un homme de 89 ans, après l’avoir séquestré à son domicile près de Metz en 2012. En novembre 2015, alors qu’il était déjà incarcéré à Mulhouse dans l’attente de son jugement en appel, Michaël Chiolo avait été condamné à un an de prison ferme pour avoir demandé à ses codétenus de «rejouer» l’attaque du Bataclan dans la cour de la maison d’arrêt , Les deux gardiens ont été grièvement blessés au visage et au thorax, selon une source policière, citée par l’AFP. Âgés d’une trentaine d’années, ils ont été hospitalisés mais leurs jours ne sont pas en danger.

D’après l’AFP, Michael Chiolo est un islamiste «radicalisé», âgé de 27 ans. A 16h, l’auteur de l’agression était toujours retranché, avec sa compagne, dans une Unité de vie familiale, où ils venaient de passer le week-end. A partir de 18h30, une journaliste de Ouest-France a constaté plusieurs coups de feu, signalant le début de l’intervention du RAID, puis une grosse détonation 50 minutes plus tard.

A 19h37, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé que Michael Chiolo et sa compagne avaient été interpellés. Selon l’AFP qui cite des sources concordantes, la femme est décédée des suites de graves blessures. 4

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :