L’ATTAQUE FRONTALE DE MARIE LE PEN

Étudiante à l’Institut d’études politiques de Bordeaux, elle s’implique depuis plusieurs années dans des projets à l’échelle locale et européenne.

Depuis cette prise de parole, et l’usage décontextualisé de cette image, la jeune femme de la photo, effectivement lauréate d’un prix européen, est la cible d’attaques sur internet.

Yasmine Ouirhrane, 23 ans, est étudiante à Sciences po Bordeaux en relations internationales, dans une filière binationale franco-italienne.elle est engagée au niveau local et européen dans des projets défendant l’égalité hommes-femmes ou les droits des migrants.Elle est notamment « Women Deliver Young Leader », programme défendant les droits des femmes et des jeunes filles à travers le monde.

Début mars, la Schwarzkopf Foundation Young Europe, fondation oeuvrant pour l’engagement des jeunes au niveau européen, a décidé de lui remettre le prix de « la jeune européenne de l’année 2019 », qui récompense une personne impliquée dans l’intégration en Europe et les échanges entre les peuples. Pour annoncer la nouvelle, la jeune étudiante publie le 2 mars un message sur les réseaux sociaux ET Elle a accompagné la publication d’une photo où on la voit poser, voilée, à Rome en 2017, lors de la Marche pour l’Europe.

ELLE BRANDIT un drapeau européen ET C’est cette image, repartagée plusieurs centaines de fois qui a commencé à susciter des critiques. Marine Le Pen a lancée dans la campagne européenne et a pris la parole pour critiquer l’Union européenne car Elle a partagé une image d’une jeune femme voilée, récemment élue « jeune européenne de l’année 2019 » par une fondation, et brandissant un drapeau européen à Rome.alors De son côté, Yasmine Ouirhrane a diffusé les nombreux messages de soutien qu’elle reçoit depuis plusieurs jours.

4

Étiquettes : , , , , , , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :