Publicités

l’Afrique connaîtra le championnat professionnel de basket grâce à la NBA et à la FIBA EN 2020.

plus besoin de s’expatrier pour avoir une visibiité à l’extérieur,Les basketteurs africains    ont désormais leur propre Ligue et leur propre championnat. Celui-ci
portera l’empreinte de la NBA, la prestigieuse Fédération américaine de basket, qui fait rêver tous les joueurs du monde. C’est la première fois que la NBA organise une compétition hors d’Amérique du Nord avec la participation de la Fédération Internationale de basket.

Au total, 12 club en compétition

la Basket African League, regroupera une dizaine de pays dont le Sénégal, le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Angola, la Tunisie ou bien encore l’Egypte. Le championnat débutera dans un an et opposera 12 équipes déjà existantes. Un pays ne pourra pas être représenté par plus de deux équipes et les premiers tournois de qualifications auront lieu en 2019.

« Ce championnat est une étape supplémentaire importante pour la poursuite du développement du basket en Afrique », a déclaré le patron de la NBA Adam Silver, à la veille du All Star Game organisé dimanche à Charlotte (Caroline du Nord). « En connexion avec nos autres projets en Afrique, il montre notre volonté d’utiliser le basket comme moteur économique afin de créer de nouvelles opportunités dans le sport, les médias et la technologie à travers l’Afrique », a-t-il poursuivi.   en plus d’être un  moteur économique pour créer de nouvelles opportunités, cet événement est également une source d’investissement important dans les infrastructures :terrains, gymnases, stades, etc.

La NBA, dont le vice-président n’est autre que l’ancien basketteur sénégalais Amadou Gallo Fall, devrait proposer une offre spéciale au marché africain pour suivre les matchs de la Ligue américaine.

La Ligue africaine de basket offrira aux meilleurs joueurs une opportunité de montrer leur talent et sera une source d’inspiration pour les plus jeunes Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA.

Adam Silver qui a fait cette annonce dans le cadre d’une session d’échanges avec des journalistes a admis que « c’est un challenge qui ne sera pas facile à relever ».

Barrack Obama est le premier supporter de la ligue Africaine de basket. « Je suis content de voir cette expansion en Afrique car pour un continent émergent, cela représente bien plus qu’un simple jeu sur le terrain », souligne-t-il sur Twitter. Passionné de basket, l’ancien locataire de la Maison Blanche avait participé à une campagne de promotion de la NBA pour la nouvelle Ligue africaine.  3

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :