Publicités

La Turquie promet de « libérer Al-Aqsa » après avoir transformé Sainte-Sophie en mosquée

« Sainte-Sophie connaît une nouvelle résurrection »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis vendredi de « libérer la mosquée Al-Aqsa » après avoir « ressuscité Sainte-Sophie » en tant que mosquée, lors d’un discours à la nation au sujet de la réouverture de Sainte-Sophie aux prières musulmanes. 

« Aujourd’hui, Sainte-Sophie connaît une nouvelle résurrection, dont beaucoup ont été témoins depuis sa construction. La résurrection de Sainte-Sophie annonce la libération de la mosquée al-Aqsa », peut-on lire sur le site de la présidence. 

« La résurrection de Sainte-Sophie est la trace de la volonté des musulmans du monde entier de sortir de l’interrègne. La résurrection de Sainte-Sophie est la renaissance du feu de l’espoir non seulement des musulmans, mais – avec eux – de tous les opprimés, lésés et exploités », est-il également écrit. 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi l’ouverture de l’ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul aux prières musulmanes après qu’un tribunal a annulé son statut de musée, ouvrant ainsi la voie à sa transformation en mosquée.

Le gouvernement grec a qualifié de « provocation envers le monde civilisé » la décision de la justice turque.

Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco et l’une des principales attractions touristiques d’Istanbul.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :