La Russie dénonce la pratique Américaine à l’égard de l’Amérique latine

Le conseiller de Donald Trump John Bolton a défendu la politique américaine vis-à-vis du Venezuela en invoquant la «doctrine Monroe». Le chef de la diplomatie russe a vitupéré une théorie et une pratique de la politique étrangère «insultantes».

Ce 4 mars, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a répondu aux déclarations de Washington relativisant la souveraineté du Venezuela.

La théorie et la pratique de « l’arrière-cour » sont insultantes, a asséné en réponse Sergueï Lavrov, cité par l’agence Tass, rappelant que, depuis la doctrine Monroe, l’Organisation des Nations Unies avaient été créées après la Deuxième Guerre mondiale pour garantir le droit international et la souveraineté des Etats membres.

Je suis persuadé que les Etats d’Amérique latine vont réagir à la déclaration de John Bolton», a ajouté le ministre russe, avant de faire référence à des menaces récemment formulées par Washington contre d’autres pays d’Amérique latine.

Pour autant, la conception de la doctrine Monroe, revue par John Bolton, semble s’appliquer au-delà des Amériques ,et le 12 février, le conseiller à la Sécurité nationale, avait menacé l’Inde, la soupçonnant de vouloir rompre le blocus pétrolier contre le Venezuela.

4

Étiquettes : , , , , , , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :