Publicités

LA QUESTION QUI FÂCHE – THOMAS TUCHEL DOIT-IL QUITTER LE PARIS SG ?

Cible des critiques, avec ses joueurs, après le revers face à Manchester United (1-2) mardi soir, le technicien allemand du PSG se retrouve dans l’œil du cyclone.

Oui, les joueurs ne respectent plus ses consignes(Par Baptiste Desprez)

Il y a une chose que l’on ne peut pas reprocher à Thomas Tuchel : la régularité du PSG dans son absence d’identité de jeu. Voire dans sa médiocrité par séquence. Aujourd’hui, qui peut dire quel est le style des champions de France, si ce n’est donner le ballon à Neymar et Mbappé ? Qui est en mesure de lister les progrès du PSG ces dernières saisons et mêmes ces derniers mois dans le jeu ? Quel joueur a changé de dimension sous ses ordres ? Quels sont les recours quand le Français et le Brésilien passent à côté des grands matches comme mardi soir, mais aussi en finale de la Ligue des champions ? Autant de questions qui restent en suspens et mettent en lumière les scories dont ne peut s’affranchir le technicien allemand. Ce serait trop facile.

panoramic_FEPREPSG27092020_036

Outre ces problèmes de fond, un autre surgit à la lecture du match face à Manchester. Les stars ne semblent même plus respecter les consignes de leur coach. Mardi soir au Parc, Mbappé, Neymar et Di Maria ne se cachaient pas au moment du repli défensif, offrant des boulevards aux Mancuniens et une équipe du PSG coupée en deux. Une attitude comme pour défier l’ordre établi. Un comportement discutable et perceptible dès le mois d’octobre, à l’heure ou la saison version Covid-19 ne fait que débuter et sur laquelle Paris aurait du capitaliser après son brillant parcours au Final 8 à Lisbonne cet été. Face à de tels agissements, aussi peu de progrès dans le jeu et un vrai manque d’identité claire, le PSG ne peut continuer dans cette direction. Ajoutez à ce triste tableau, le manque d’explication du coach allemand, abattu mardi soir et sans solution dans les travées du Parc. Paris a besoin d’un électrochoc. Et vite.

Non, car tout n’est pas de sa faute(Par Christophe Remise)

Certes, le contenu du match contre Manchester United, laissant réapparaître des écueils qu’on croyait appartenir au passé, n’est pas rassurant. Et au-delà de ce match en forme de cauchemar, certains soucis n’ont pas été réglés par Thomas Tuchel en plus de deux ans sur le banc parisien. Comme le positionnement de Neymar et Kylian Mbappe. Mais le coach allemand a créé quelque chose, il a su unir ses troupes comme on l’a vu depuis Dortmund. Ses talents de tacticiens ne sont d’ailleurs pas en doute, même s’il a parfois semblé plus inspiré… Il a en tout cas encore les clés pour redonner un second souffle au groupe et poursuivre sur la lancée de Lisbonne.

Surtout, tout n’est pas de sa faute : c’est aux joueurs de se prendre en main en premier lieu. Ils doivent assumer. La direction est aussi responsable du recrutement, avec le départ de nombreux joueurs libres, aucune alternative crédible à Marco Verratti…

Selon certaines sources, dont RMC, les récentes bisbilles entre le technicien allemand et Leonardo ont en outre… renforcé sa cote dans le vestiaire. A voir jusqu’à quel point. Mais c’est un paramètre que le directeur sportif brésilien va devoir prendre en compte. Ce dernier est d’ailleurs bien placé pour savoir que les finances ne permettent pas toutes les excentricités. On l’a vu en fin de mercato, avec des prêts et des paris… Il faudrait donc un cataclysme pour que Paris décide de signer un chèque afin de congédier son entraîneur à moins d’un an de la fin de son bail. Reste à savoir ce que Leonardo appelle «cataclysme».

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :