Publicités

La pandémie a été « dévastatrice pour les réfugiés »…

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a révélé que le nombre de personnes fuyant la guerre et la persécution a dépassé 79 millions l’année dernière. C’est le nombre le plus élevé depuis la création de cette agence il y a 70 ans. Nous avons demandé ce que cela nous apprend sur le monde dans lequel nous vivons, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

« Essentiellement, ce qui fait sortir la plupart de ces millions de personnes de leurs foyers, ce sont les conflits armés. De nouveaux conflits surgissent et les anciens, qui existent parfois depuis des décennies, comme celui de l’Afghanistan ou de la Somalie, ne sont toujours pas résolus ». Explique Grandi.

 

68% de ceux qui ont fui leur domicile l’année dernière venaient de 5 pays: la Syrie, le Venezuela, l’Afghanistan, le Soudan du Sud et la Birmanie. 40% étaient des enfants. Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté ces populations vulnérables?

« La plupart de ces personnes dépendent de ce qu’elles gagnent chaque jour, elles ont des revenus instables, de l’économie informelle. Tout cela a disparu avec les confinements, qui est une mesure nécessaire que les gouvernements ont prise pour arrêter la pandémie. Mais la perte de Leur gagne-pain a été dévastateur.

Cette crise a révélé que l’Europe, une fois de plus, n’est pas en mesure de faire face à ces mouvements de population. Parce que la seule façon de les gérer est d’être unis, de partager le fardeau, de partager la responsabilité. Lorsqu’un navire arrive, par exemple, disposer immédiatement d’un système qui répartit les demandeurs d’asile à travers le continent. Une fois de plus, nous avons vu des navires sans ports en Méditerranée, des négociations difficiles qui se prolongent pendant des jours, mettant de nombreux obstacles et alimentant la rhétorique qui exploitent politiquement cette situation « , conclut le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :