Publicités

La France appelée à intervenir sur le troisième mandat du leader ivoirien

Le président français Emmanuel Macron a été exhorté à intervenir dans la candidature du président ivoirien Alassane Ouattara pour un troisième mandat lors des élections d’octobre – ce que ses opposants jugent inconstitutionnel.

L’ancien chef rebelle ivoirien Guillaume Soro a déclaré au président Macron dans une lettre que « les Ivoiriens ont remarqué le silence assourdissant de la France » sur la question.

Il a déclaré que la France avait salué l’annonce initiale de M. Ouattara selon laquelle il ne demanderait pas à être réélu, mais avait été calme après que le président ait accepté la nomination de son parti pour un troisième mandat.

M. Soro et l’ancien président Laurent Gbagbo n’ont pas été autorisés à concourir en raison de leurs condamnations antérieures.

M. Soro a été condamné par contumace en avril 2020 pour détournement de fonds et blanchiment d’argent, tandis que M. Gbagbo a été condamné par contumace en novembre 2019 pour le «pillage» d’une succursale locale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :