Publicités

Kayne West écrit sur Twitter qu’il tente de divorcer de Kim Kardashian puis efface tous ses messages

Le chanteur Kayne West a posté une série de tweets confus mercredi 22 juillet, expliquant notamment qu’il tentait de divorcer de sa femme. Tous les messages ont ensuite été supprimés. Le comportement récent de l’artiste, atteint de troubles bipolaires et candidat à la présidentielle américaine, interroge.

« J’essaie de divorcer depuis que Kim (Kardashian, son épouse) a rencontré Meek (le chanteur Meek Mill) au Waldorf pour la réforme des prisons [les deux artistes sont engagés dans l’amélioration du système carcéral aux États-Unis] ». Le message a été posté sur Twitter par le chanteur Kanye West ce mercredi matin, tôt, au milieu d’un flot de posts décousus. Les messages ont été supprimés quelques minutes plus tard, indique l’agence Reuters.

Dans d’autres posts publiés lundi, il affirmait que son épouse essayait de le faire interner, se comparant à Nelson Mandela. Des publications, également supprimées ensuite, écrites au lendemain d’une réunion politique confuse, dimanche, censée marquer le lancement de sa candidature à l’élection présidentielle de novembre aux États-Unis. Au cours de son meeting, le rappeur s’était mis à pleurer en prononçant un discours anti-avortement.

Sollicité par Reuters, aucun représentant de la famille Kardashian n’a souhaité s’exprimer sur ces messages.

Les changements d’humeur brutaux du rappeur, âgé de 43 ans pourraient être liés à bipolarité dont il souffre. Il a révélé son propre diagnostic en 2018 dans son album Ye, et il a confié l’an dernier que la maladie provoquait chez lui des épisodes de délires paranoïaques, rappelle l’Agence France Presse. Sur la pochette de Ye, une photo des montagnes du Wyoming où il a enregistré son disque, il est écrit : « Je déteste être bipolaire, c’est génial ».

Les troubles bipolaires se caractérisent par une alternance de phases maniaques, quand les patients sont dans un état d’excitation psychique élevé et se sentent exaltés, pensent et parlent vite, et de phases dépressives.

« Ils peuvent presque oublier toute inhibition, au point de par exemple dépenser toutes leurs économies en un jour », explique à l’AFP Andrew Nierenberg, professeur de psychiatrie à Harvard. « Ils peuvent commettre de grandes erreurs de jugement qu’ils ne feraient pas ordinairement, aux niveaux sexuel, relationnel ou professionnel ».

Dans la phase dépressive, à l’inverse, les personnes bipolaires ne trouvent plus de plaisir dans leurs activités habituelles et sont dans un état de souffrance.

Jusqu’à 3 % de la population pourrait avoir la maladie, ce qui la rend plus fréquente que la schizophrénie, mais plus rare que la dépression.

« Superpouvoir »

Les artistes sont surreprésentés parmi les personnes ayant des troubles bipolaires, un sujet décrit dans le livre de Kay Redfield Jamison Touched with Fire. Le peintre Vincent Van Gogh, qui s’est coupé l’oreille et s’est suicidé à 37 ans a peut-être eu la maladie, selon un chercheur du musée consacré au peintre à Amsterdam.

« Les gens créatifs se distinguent par une façon très spéciale de penser, qui passe par des expériences émotionnelles intenses », dit Timothy Sullivan, chef du service de psychiatrie du Staten Island University Hospital. « Il est possible que cette sensibilité implique les systèmes régulateurs du cerveau, ce qui les rend plus vulnérables aux troubles de l’humeur ».

Certains patients voient leurs troubles comme un atout, même si cela peut coûter aux proches.

Dans une expérience, des chercheurs ont demandé à des patients ayant diverses maladies s’ils aimeraient pouvoir faire disparaître la leur en appuyant sur un bouton, raconte Katherine Burdick.

Résultat : « le seul groupe de patients qui en majorité n’appuie pas sur le bouton est le groupe des patients bipolaires ». Kanye West en a d’ailleurs parlé comme de son « superpouvoir ».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :