Publicités

« Kamala Harris » : la première fois que « Le Monde » l’a écrit

Avec la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle américaine, Kamala Harris va devenir la vice-présidente des Etats-Unis. Son nom apparaît pour la première fois sur le site du « Monde » le 7 février 2012, alors qu’elle est procureure générale de Californie.

On peut y voir un double signe de la modernité qu’elle entend incarner. C’est sur Lemonde.fr, et non dans la version papier du quotidien, que la future vice-­présidente des Etats-Unis est mentionnée pour la première fois le 7 février 2012. Et elle y apparaît en défenseuse du mariage gay. La cour d’appel fédérale de San Francisco vient alors de déclarer anticonstitutionnelle la « proposition 8 ».

De quoi s’agit-il ? D’un référendum remporté en 2008 par les opposants au mariage homosexuel, autorisé quelques mois plus tôt en Californie. « En mars 2011, le procureur général de Californie, Kamala Harris, s’était prononcé pour l’autorisation des mariages homosexuels », précise la dépêche – on notera que l’heure n’était pas encore à la féminisation des noms de fonction.

Pressentie à la Cour suprême

On retrouve Kamala Harris, toujours sur le site du Monde, le 29 juin 2013, alors qu’elle vient justement de célébrer l’union d’un couple s’étant battu contre la proposition 8 : « “Je vous déclare maintenant épouses pour la vie”, a déclaré la ministre californienne de la justice, Kamala Harris, qui présidait la cérémonie. “Je ne peux pas être plus honorée que d’être devant vous aujourd’hui pour me joindre à votre mariage”, a-t-elle ajouté. »

Bientôt, sa carrière va prendre un tour national. En février 2016, le juge de la Cour suprême Antonin Scalia décède, à quelques mois de la fin du second mandat de Barack Obama. Le président américain veut lui trouver au plus vite un remplaçant. « Le choix de la personnalité du juge est (…) un enjeu de campagne, écrit Lemonde.fr, citant un spécialiste : “Pour Barack Obama, c’est l’occasion de donner un coup de pouce à son camp qui n’est pas en très bonne posture, en l’aidant à aller chercher le vote des femmes ou des minorités en choisissant un juge représentant ces catégories de population.” » Parmi les personnalités pressenties : « Kamala Harris, femme politique afro-américaine. » Elle ne sera pas choisie, mais qu’importe puisque l’obstruction du Sénat, à majorité républicaine, interdira à Obama de nommer un nouveau juge.

Publicités
Étiquettes : , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Etats-Unis : le joueur célèbre du football Américain Antiraciste Colin Kaepernick trouve un compromis avec la NFLEtats-Unis : le joueur célèbre du football Américain Antiraciste Colin Kaepernick trouve un compromis avec la NFL

Devenu une figure de proue du mouvement de protestation contre les violences policières, le joueur de football américain avait attaqué en justice la Ligue nationale de football américain, car il estimait qu’elle l’empêchait de

%d blogueurs aiment cette page :