Publicités

Insécurité à Douala: La gendarmerie nationale arrête 12 présumés braqueurs

Ces 12 présumés braqueurs arrêtés sont tous des repris de justice, qui ont eu à voler dans les centres de distribution des Brasseries de Kribi, Eséka, Edéa, Nkonsamba, Olembé et Nsam.

La gendarmerie nationale a réussi à mettre la main sur un groupe de 12 présumés bandits. Ledit groupe composé de repris de justice a eu à braquer les centres de distribution des Brasseries depuis le début de cette année 2020. Les centres des Brasseries concernées sont ceux logés à Kribi, à Eséka, à Edéa, à Nkongsamba, à Olembé et à Nsam. Il y a eu un total d’environ 100 millions de FCFA emportés par ces présumés braqueurs.

Cameroon tribune le quotidien gouvernemental qui traite aussi cette information, rapporte que ces présumés braqueurs ont formé deux groupes.

«Dans le premier groupe, se trouvent les nommés Awou D. R., 40 ans, H. Sali, 36 ans et Ndifor V., âgé de 37ans. En leur possession, deux fusils de fabrication artisanale, 11 munitions et des poignards. Le second groupe est formé de Mukete V., 34 ans, M. Magadi, 42 ans, Bouba K., 27 ans, Maole E., 30 ans, Mewada  A., 42 ans, Tedjou K., 30ans, Kamga K., 33 ans, Mbongwu S., 33 ans et Assoumi B., 35 ans. Dans leur arsenal, un pistolet automatique de marque Glock avec un chargeur de neuf cartouches, un pistolet automatique de fabrication artisanale».

C’est donc la saisie par les Brasseries, de la gendarmerie qui a aussitôt engagé des investigations qu’on a pu mettre la main sur ces derniers.

«Sur renseignement, un suspect… est interpellé à Yaoundé. La perquisition effectuée à son domicile conduit à la découverte d’une arme à feu et de 10 munitions. C’est son exploitation qui va permettre l’identification dans la ville de Douala des deux groupes appréhendés par la Gendarmerie nationale. Ndifor V. est déjà passé aux aveux et a reconnu sa participation au braquage de l’agence des Brasseries de Nsam, en compagnie de Nowa D», rapporte Cameroon tribune.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :