« Nous sommes bloqués, mon frère, ma mère, mon père et moi », écrit Maud Colombo sur Facebook. Habitant dans une maison isolée, à 15 kilomètres du village et a plus de quatre kilomètres de leur premier voisin, cette famille n’a pas les moyens de déneiger son chemin rural de 200 mètres, devenu impraticable suite à d’importantes chutes de neige. « Dimanche ça s’est encore amplifié, on a remonté le chemin.Il y a entre entre 70 cm et 1 mètre de neige, raconte-t-elle sur le réseau social.