Publicités

GABON:Boulevard Triomphal ; Trafic interrompu sur un côté du 12 au 19 novembre

Le ministre de l’Équipement L’a annoncer l’interruption du trafic sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo, du 12 au 19 novembre. Cette période sera mise à profit pour des travaux sur la voie, où une buse métallique s’est effondrée au niveau du Sénat et l’Hôtel de ville.

 

La circulation sera interrompue sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo du 12 au 19 novembre 2020.

Figurant parmi les axes routiers les plus sollicités de Libreville, le Boulevard Triomphal Omar Bongo va suspendre son trafic. Un chantier va y être entrepris par le ministère de l’Équipement, suite à l’effondrement d’une buse métallique (face au Sénat) et l’apparition d’un point singulier (face à l’entrée principale de l’Hôtel de ville).

«Pour une meilleure organisation du chantier et une exécution optimale des travaux envisagés, le trafic sera interrompu du 12 au 19 novembre 2020 inclus dans la zone des travaux», a annoncé le ministre de l’Équipement dans L’Union du 12 novembre. «Ce qui entrainera un ralentissement de la circulation sur cette voie très sollicitée», a prévenu Léon Armel Bounda Balonzi, qui prévoit des «travaux de construction d’un dalot et de résorption du point noir avec l’entreprise Socoba EDTPL».

Face à cette situation, le ministre de l’Équipement a conseillé aux automobilistes d’emprunter «les voies de derrière l’immeuble du 2 Décembre (Primature) et le Sénat conduisant vers les quartiers Cocotiers et le ministère de la Fonction publique pour les déplacements entre les feux du tricolores du ministère des Affaires étrangères et le Rond-point de la Démocratie».

Pour le moment, le côté menant du rond-point de la Démocratie aux  anciennes Affaires étrangères n’est pas bloqué.

Fierté du patrimoine routier national, le Boulevard Triomphal Omar Bongo accuse le poids des années. Ce linéaire de trois kilomètres est vieux d’une soixante dizaines d’années. Vivement que le chantier soit livré dans les délais impartis, comme l’a promis Léon Armel Bounda Balonzi, afin que le trafic retrouve son semblant de fluidité d’antan. L’interruption de la circulation sur le Boulevard Triomphal occasionne des embouteillages monstres par endroits, notamment sur le front de mer.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :