Publicités

French Open 2020: Rafael Nadal, Andy Murray, Novak Djokovic et Serena Williams jouent à Paris

Rafael Nadal revient au tennis du Grand Chelem et vise à se rapprocher du décompte de Roger Federer de 20 titres majeurs lorsqu’un Open de France inconnu débutera à Paris dimanche.

Nadal, 34 ans, a sauté le récent US Open mais est généralement considéré comme le favori pour remporter un 13e titre record à Roland Garros.

En simple féminin, Serena Williams tente à nouveau de remporter un 24e titre du Grand Chelem, un record.

La numéro un britannique Johanna Konta mène les espoirs de la nation de son premier champion en simple à Roland Garros depuis Sue Barker en 1976.

L’année dernière, Konta a atteint les demi-finales sur terre battue de la capitale française.

Le tournoi d’une quinzaine de jours a généralement lieu fin mai et début juin mais a été reporté à cette nouvelle date – une quinzaine de jours après que l’US Open a culminé sur les courts en dur de New York – en raison de la pandémie de coronavirus.

Jusqu’à 5000 spectateurs devraient être autorisés sur le court Philippe Chatrier – le principal terrain de spectacle de Roland Garros – bien qu’aucun spectateur ne soit autorisé sur les autres courts.

Et ce, malgré l’annonce par le gouvernement français de nouvelles restrictions mercredi, interdisant les rassemblements de plus de 1000 personnes en raison de l’augmentation des cas de coronavirus en France.

Les joueurs doivent rester dans des hôtels désignés et ne sont autorisés à concourir que lorsqu’ils ont renvoyé un test négatif pour le coronavirus.

Six joueurs non identifiés ont été retirés des qualifications masculines et féminines après que deux joueurs et un entraîneur aient été testés positifs.

Un spectacle familier à une époque inconnue – Nadal revient à Roland Garros

Un collage des 12 victoires de Nadal
 

Le retour de Nadal dans un tournoi où il est le joueur le plus titré de tous les temps ajoute une pincée supplémentaire de qualité de star.

Le 19 fois champion du Grand Chelem n’a pas disputé l’US Open à New York pour des raisons de santé et de voyage.

Le numéro deux mondial est revenu en compétition à l’Open d’Italie de la semaine dernière pour son premier tournoi depuis sa victoire au titre d’Acapulco en février, mais a été éliminé par l’Argentin Diego Schwartzman en quarts de finale.

Ce n’est que la deuxième fois depuis son entrée en scène en 2005 qu’il arrive à Roland Garros sans avoir remporté de titre sur terre battue européenne les semaines précédentes.

« C’est une année complètement spéciale et imprévisible. J’ai bien fait quelques choses et d’autres mauvaises », a déclaré Nadal après sa défaite à Rome.

« Au moins, j’ai joué trois matchs. Je vais continuer à travailler et continuer à m’entraîner avec la bonne attitude et essayer de me donner une chance d’être prêt. »

Qui d’autre joue et qui n’est pas là?

Sans Federer, c’est l’occasion pour Nadal et Djokovic de se rapprocher du grand suisse dans leur course pour terminer avec le plus de titres en simple messieurs du Grand Chelem.

Le Serbe Djokovic, 33 ans, était le grand favori pour remporter son 18e majeur à l’US Open, mais a fait un choc et une sortie indigne dans les 16 derniers après avoir été mis par défaut pour avoir frappé une balle sur un juge de ligne.

Cela signifiait qu’un nouveau champion du Grand Chelem serait couronné et l’Autrichien Dominic Thiem était l’homme qui en a profité.

Alors que Thiem, 27 ans, a perdu contre Nadal lors des deux dernières finales à Roland Garros, peu de gens choisiraient un vainqueur en dehors de ces deux-là et de Djokovic.

Djokovic, qui a remporté son seul titre à Roland Garros en 2016, a rebondi de sa sortie de l’US Open en remportant l’Open d’Italie cette semaine – ce qui signifie que la fameuse disqualification est sa seule défaite en 32 matches en 2020.

Comme toujours, le simple féminin est beaucoup plus difficile à prévoir. Après que six des 10 premiers n’aient pas joué à New York, certains des plus grands noms sont revenus, mais pas tous.

La numéro un mondiale Ashleigh Barty a remporté son premier Grand Chelem à Paris l’année dernière mais, après avoir raté l’US Open, a de nouveau choisi de rester chez elle en Australie à cause de la pandémie.

La numéro trois mondiale du Japon Naomi Osaka, qui a triomphé à Flushing Meadows, est une autre absente en raison d’une blessure aux ischio-jambiers.

La grande américaine Serena Williams sera là alors qu’elle tente d’égaler le record absolu de titres en simple du Grand Chelem de l’Australienne Margaret Court.

Williams, qui aura 39 ans samedi, a perdu ses quatre dernières finales majeures – à Wimbledon et à l’US Open en 2018 et 2019 – alors qu’elle semblait accablée par le poids de l’histoire.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :