Publicités

FRANCE-Migrants: Paris et Londres veulent lutter ensemble contre les passeurs

45 migrants dont les embarcations étaient en difficulté ont été secourus dimanche

Une « cellule franco-britannique de renseignement » dans la lutte contre les passeurs de migrants a été mise en place avec une convention signée dimanche par les ministres de l’Intérieur français Gérald Darmanin et britannique Priti Patel à Calais (Nord de la France).

« Pour la première fois, six policiers britanniques puis six policiers français, à Coquelles, pourront travailler en amont sur la lutte contre les passeurs », a affirmé M. Darmanin aux journalistes près de l’ancienne ‘Jungle’ de Calais. Coquelles, près de Calais, est situé à l’entrée du tunnel sous la Manche.

Cette phase « pré-judiciaire » sera mise en place « immédiatement », a-t-il dit. Les passeurs « sont ceux qui profitent de la détresse humaine des personnes qui veulent traverser la Manche et qui, sans doute aujourd’hui, ne sont pas encore assez sanctionnés ».

La convention vise à « créer une cellule franco-britannique de renseignement. Elle permettra à nos services respectifs de partager de manière opérationnelle les informations qu’ils détiennent, en particulier sur les filières de passeurs », a-t-il précisé sur Twitter.

Accompagné de sa ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, M. Darmanin, qui se rendait pour la première fois à Calais comme ministre de l’Intérieur, s’est entretenu avec Mme Patel et le ministre britannique adjoint chargé de l’Immigration, Chris Philip.

« Nous aiderons la population du Calaisis, l’ensemble du littoral et les forces de police » à « être en lien avec nos amis britanniques dans un retour à la tranquillité », a assuré le ministre français.

Dimanche, 45 migrants dont les embarcations étaient en difficulté ont été secourus dans la Manche alors qu’ils tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne. La veille, 21 autres personnes avaient été secourues. 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :