Publicités

Elizabeth II annoncée morte : l’origine de la rumeur enfin dévoilée

La reine Elizabeth II a été victime d’une rumeur selon laquelle elle était morte d’une crise cardiaque le 30 novembre dernier. Son origine a été retrouvée en provenance de la Royal Navy.

Fin novembre, une énorme rumeur a secoué la Grande-Bretagne. Une nouvelle selon laquelle la reine Elizabeth II serait morte. Shocking ! Selon des informations provenant d’un groupe WhatsApp, la mère du Prince Charles serait morte d’une crise cardiaque dans la nuit du samedi 30 novembre au dimanche 1er décembre. Forcément, une telle annonce a fait l’effet d’une bombe en Angleterre, mais aussi dans le monde. Il faut dire que tout le peuple anglais connaît la reine depuis son enfance. A 93 ans, elle détient le record de longévité de règne. Plus de 67 ans sur le trône, c’est qu’on finit par s’attacher. Alors imaginez l’ambiance de ce jour où la rumeur l’a annoncée morte, elle qui avait déjà failli mourir ! Mais heureusement, il s’agissait d’une fake news. D’ailleurs, tous les grands de ce monde ont pu constater que la reine Elizabeth II était en pleine forme lors de la réception donnée à Buckingham Palace, à l’occasion du sommet de l’Otan, le 3 décembre dernier. Elle est apparue en pleine forme aux côtés de Donald Trump et de sa femme Melania ainsi que d’Angela Merkel.

Mais dans ce cas, d’où vient cette rumeur qui n’est pas une grande première ? Un coup d’État ? Des partisans de son fils, le prince Charles, pour qu’elle cède sa place sur le trône ? La vérité a été dévoilée par The News. Il s’agirait d’un malentendu au sein d’une discussion dans un groupe WhatsApp entre des membres de la Royal Navy. L’information relayée par Closer indique qu’il y aurait eu une mauvaise interprétation lors du lancement d’un exercice militaire. Le personnel basé sur la station de Yeolvilton devait s’entraîner pour un exercice baptisé l’opération London Bridge. Or, manque de bol, il s’agit du nom de code utilisé pour annoncer le décès de la reine. Vous aurez compris la méprise. Au lieu de considérer que le sujet était bien l’exercice militaire, il semblerait qu’une personne ayant reçu le message a réellement cru que la reine était décédée et a relayé l’information.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :