Publicités

Education: Plus de 180.000 élèves à l’assaut du concours d’entrée en 6ème ce 30 juin 2020.

Le concours se déroulera dans le respect des règles barrières en rapport à la pandémie du Covid-19.

Les élèves du primaire entament dès ce 30 juin 2020 le concours d’entrée en 6ème, en 1ère année technique et le common entrance pour le sous système anglophone. Selon le ministère de l’éducation de base, plus de 180.000 candidats sont à l’assaut de ce concours qui ouvre les portes au cycle secondaire. Mais contrairement aux années précédentes, l’examen se déroule dans un contexte de coronavirus.

A en croire les responsables des établissements, le respect des mesures barrières, notamment la désinfection des salles, le port du masque, le lavage des mains à l’eau et au savon devant les sceaux robinets installés à cet effet et la distanciation physique dans les salles d’examen sera de rigueur. La pandémie a contraint les autorités à fermer les écoles pendant deux mois avant leur réouverture sous respect des règles barrières le 1er juin dernier.

Malgré l’arrêt des cours, les responsables d’établissements rassurent de la couverture des programmes permettant aux candidats d’avoir des connaissances requises pour affronter les épreuves avec sérénité. A la délégation régionale de l’éducation de base du Littoral à Douala, l’on rassure que 75 à 80% des programmes ont été couverts avant le Covid-19. Le mois qui a été ajouté a permis aux enseignants, apprend-on, de réajuster les cours pour que les élèves soient prêts pour ce concours qui concerne 61.839 candidats dans la région.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Grogne: Les sous-traitants d’Eneo Cameroun annoncent une grève de deux semaines dès le 31 août 2020 à cause de 6 milliards de FCFA d’impayés d’EneoCameroun – Grogne: Les sous-traitants d’Eneo Cameroun annoncent une grève de deux semaines dès le 31 août 2020 à cause de 6 milliards de FCFA d’impayés d’Eneo

Ils réclament par ailleurs au distributeur national de l’énergie électrique, la renégociation des prix de prestations jugés insuffisants. L’Association des entreprises de l’electricité et d’eau du Cameroun (Asselec) est remontée

%d blogueurs aiment cette page :