Publicités

Donald Trump répond à une question sur la violence policière contre les Noirs américains en disant que les flics tuent également des Blancs

Le président Donald Trump a admis que le meurtre de George Floyd était « terrible » mais a refusé de répondre à une question sur la violence policière contre les Noirs américains, soulignant plutôt que « davantage de blancs » ont été victimes de violences policières.

 

Floyd, un homme menotté noir, est décédé en garde à vue à Minneapolis le 25 mai après que Derek Chauvin, un officier blanc de Minneapolis, l’ait épinglé au sol et agenouillé sur le cou pendant près de neuf minutes, ignorant ses cris répétés de «  Je ne peux pas respirer . ‘ 

 

Lors d’une interview avec Catherine Herridge, correspondante principale de l’enquête de CBS News, Trump a été demandé pourquoi les Noirs américains « mouraient toujours aux mains des forces de l’ordre dans ce pays ».

 

« Et les blancs aussi, les blancs aussi », a répondu Trump. 

 

« Quelle terrible question à poser. Il en va de même des Blancs, plus de Blancs d’ailleurs, plus de Blancs », a poursuivi Trump.

 

 

 

Selon les chercheurs, les Noirs américains sont plus susceptibles de mourir aux mains des forces de l’ordre que les Blancs. 

 

Une étude publiée en 2018 a révélé que les hommes noirs sont environ 3,5 fois plus susceptibles d’être tués par les forces de l’ordre que les hommes blancs. Une autre étude publiée en 2019 a révélé qu’un homme noir sur 1000 aux États-Unis peut s’attendre à mourir aux mains de la police au cours de sa vie.

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :